DVD Jaquette de : Schumann : Manfred

Distribution

Interprètes
  • Johann von Bülow
    Manfred
  • Stefan Wilkening
    Gemsenjäger/Geist
  • Tina Amon Amonsen
    Alpenfee/Astarte
  • Vera Bauer
    Nemesis
  • Dieter Prochnow
    Abt
  • Mechtihild Bach
    Soprano
  • Elisabeth Popien
    Mezzosopran
  • Hans-Jörg Mammel
    Tenor
  • Markus Flaig
    Bass/Hermann
  • Manfred Bittner
    Bass
  • Ekkehard Abele
    Bass
  • Tobias Berndt
    Bass
  • Chor des Städtischen Musikvereins de Düsseldorf
Mise en scène
Johannes Deutsch
Orchestre
Düsseldorfer Symphoniker
Chef d'orchestre
Andrey Boreyko
Réalisation
Réalisation Johannes Deutsch
Origine
Tonhalle Düsseldorf
Année
2010

Informations techniques

Durée
89'
Nombre de disques
1
Zone/Région
Région ALL
Éditeur
Arthaus Musik
Distributeur
Intégral Distribution
Date de sortie
01/10/2011

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs
Format images
1.78
Format vidéo
16/9 compatible 4/3
Codec/Standard vidéo
NTSC

Audio

Version(s) sonore(s)
Stéréo PCM
Sous-titres
•  Allemand
•  Anglais
•  Français

Schumann : Manfred DVD

Note générale : 5/10

Robert Schumann

Concert


Manfred, l'œuvre mystérieuse et tourmentée de Robert Schumann est ici revisitée par l’artiste plasticien et metteur en scène protéiforme Johann Deutsch à la Tonhalle de Düsseldorf. Une approche onirique et psychologique à la fois mêlant musique, récitant et projections sur écran géant, enregistrée en 2010, et maintenant disponible en DVD chez Arthaus Musik.

 

Le Düsseldorfer Symphoniker s'apprête à interpréter <i>Manfred</i> de Robert Schumann.

 

C'est en 1852 à Weimar que fut créée Manfred, une œuvre d'un genre nouveau pour l'époque, entre l'opéra et le poème symphonique. Robert Schumann avait d'ailleurs expliqué à Richard Wagner à son propos qu'"elle ne devait pas être présentée comme un opéra, un Singspiel ou un mélodrame, mais comme un poème dramatique avec musique".

<i>Manfred</i> mis en scène par Johannes Deutsch.Cela étant, les errances psycho-oniriques de ce pauvre Manfred inapte à l'amour demeurent encore bien éloignées du profane contemporain et on ne peut qu'être reconnaissant envers tout scénographe qui vient, malgré les instructions du compositeur, éclairer d'une mise en scène, quelle qu'elle soit, cette mise en musique, belle et tourmentée, du texte de Lord Byron. Quelques-uns s'y sont donc hasardés, mais sans jamais complètement convaincre.

Johannes Deutsch est de ceux-là. L'artiste possède, n'en doutons pas, une vision. Son but est de nous faire pénétrer l'âme de Manfred à travers la vidéo. Couleurs et paysages apparaissent ainsi saturés et nébuleux, comme au beau milieu d'un rêve éveillé. Le dispositif de projection est à la fois proche de la vision humaine par sa forme globale, mais également étrange par l’adjonction d’une boule sous-exploitée qui dépasse d'un écran de projection flanqué au dessus de l'orchestre sur toute sa largeur.

 

<i>Manfred</i> scénographié par Johannes Deutsch au Tonhalle Düsseldorf en 2010.

 

Toute à l'honneur de l'artiste, metteur en scène et même réalisateur de ce DVD, sur le plan conceptuel, cette expérience serait concluante si ce programme visuel n'était au final si abstrait qu'il ajoute à l'opacité de l'œuvre musicale elle-même. Et l'émotion romantique de se transformer en perplexité contemporaine. Car il faut bien se garder de perdre de vue qu’il s’agit là de belle musique avant tout, à commencer par cette Ouverture proprement magnifique. Et l’on ne peut pas dire que l’orchestre ne s’applique pas. Mais trop peut-être.


Andrey Boreyko dirige le Düsseldorfer Symphoniker.À un compositeur fou il faut un interprète de folie et non un sage. Le souffle titanesque de cette partition aussi désespérée que puissante demande un chantre habité, un don et non une maîtrise palpable, froide et implacable telle une démonstration chirurgicale que vient renforcer le discours très cadré du récitant/Manfred Johann von Bülow.
Et puis, n’est pas démiurge qui veut. Quand Schumann est à la barre, le bateau essuie tempêtes et calmes plats comme nul autre, faisant se succéder, voire s’entrechoquer avec schizophrénie, des opposés réunis. Pour intéressant qu’il est, Johannes Deutsch ne possède pas la même envergure et c’est prétention que de reléguer orchestre et soliste dans une pénombre qui n’a d’égale que l’étroitesse de la prise de son.
Certes, les chanteurs, notamment masculins, apportent force et harmonie à l’interprétation, sans pour autant avoir les moyens vocaux et musicaux pour atteindre des sommets.

On en ressort de ce Manfred avec un goût d’incomplétude et d’intellectualisme au lieu d’une expérience totale. Les outils étaient pourtant là…

Jean-Claude Lanot

Suppléments du DVD

Aucun.

Bande-annonce du DVD

Critique Images et Son du DVD

Images

La pénombre et l'éclairage orangé sur les musiciens de l'orchestre rendent sans doute la captation bien délicate. Reste que l'ensemble manque cruellement de relief, de contrastes et de définition. Les plans rapprochés sur l'écran vidéo fourmillent de façon atroce. Enfin l'équilibre entre les zones saturées de couleurs et les zones sombres est le plus souvent compromis.

Son

Si la voix parlée de Manfred est bien rendue, passé l'Ouverture qui profite d'une certaine ampleur, les musiciens font les frais d’une mise en retrait et d’une étroitesse de spectre coupables. Les timbres des cordes sont terriblement métalliques, donnant une matière aigre et inexpressive franchement décevante. Les voix chantées prennent trop d'importance dans cet ensemble assez réverbéré.

Note technique : 4/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.