DVD Jaquette de : Les Grandes répétitions : Messiaen, Stockhausen, Varèse, Scherchen et Taylor

Distribution

Interprètes
  • Martina Arroyo
    Soprano
  • Ron Silva
    Bassiste
  • Jimmy Lyons
    Saxophone
  • Andrew Cyrille
    Batterie
Orchestre
Ensemble Instrumental de Musique Contemporaine de Paris, Westdeutsche Rundfunk…
Chef d'orchestre
Herman Scherchen, etc.
Réalisation
Gérard Patris et Luc Ferrari
Origine
Divers
Année
1965

Informations techniques

Durée
253'
Nombre de disques
2
Zone/Région
Zone ALL
Éditeur
K-Films
Distributeur
K-Films
Date de sortie
28/06/2010

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs et N&B
Format images
Plein écran
Format vidéo
4/3
Codec/Standard vidéo
PAL

Audio

Version(s) sonore(s)
VF 2.0 mono DD
Sous-titres
•  Français

Les Grandes répétitions : Messiaen, Stockhausen, Varèse, Scherchen et Taylor DVD

Note générale : 9/10

Olivier Messiaen  - Karlheinz Stockhausen  - Edgar Varèse

Documentaire


Au cœur des années 60, le Groupe de Recherche Musicale du service de la recherche de l’ORTF faisait un véritable état des lieux de la création musicale contemporaine autour de cinq portraits de figures incontournables de l’époque, émaillés de témoignages d’artistes et créateurs de leur temps.

 

Menu du DVD 1 du coffret <i>Les Grandes répétitions</i> édité par K-Films.

 

Schaeffer, Messiaen, Xenakis, Boulez, Duchamp, Jolivet, Scherchen, Maderna, Stockhausen, Taylor, Baudo… Ils sont tous là à l'exception de Varèse qui décéda juste avant l’enregistrement de son portrait, mais il nous reste des témoignages oraux. Tout ce qui faisait la fine fleur de la culture musicale française, de la musique modale au free jazz en passant par l’électroacoustique, est ici réuni en un bouleversant témoignage d’une valeur inestimable, aussi informatif qu’émouvant, dans la mesure où l'on sent bien que les artistes ont eu carte blanche pour s’exprimer.

Olivier Messiaen en 1965.C’est ainsi qu’Olivier Messiaen nous donne une véritable leçon de musique avec l’humanité et la pédagogie qu’on lui connaiit, notamment au sein de sa classe d’analyse du Conservatoire de Paris. Chaque mouvement de son Et Expecto est ainsi décortiqué pour en extraire tout le sens sans jamais être doctoral ou rébarbatif, mais au contraire illuminé !

C’est ainsi, également, que Stockhausen se livre à nous comme jamais. Il nous explique sa vision de la musique, ses procédés d’écriture, avec une simplicité et une vision qui laissent à la fois le public de l’époque sur le carreau mais nous passionnent aujourd’hui.

 



Hermann Scherchen, filmé par Gérard Patris et Luc Ferrari en 1967.Didactique, cette série n’en est pas moins touchante dans la mesure où nous ne sommes pas le public de concerts filmés, mais que nous sommes autorisés à assister aux répétitions durant lesquelles l’œuvre se fait, où l’œuvre se crée avec tout ce que cela comporte de tensions, de désirs, de doutes et de magie. Les amis, les élèves, voire la famille (Scherchen) sont parfois interrogés et ajoutent un relief ou un recul intéressant à ces portraits. Sans compter le fait que le portrait de Varèse se voit transformé en un émouvant hommage de la profession.

Il convient de toujours accueillir avec prudence les paroles des compositeurs sur leur propre œuvre. Stravinsky, par exemple, était un champion pour brouiller les pistes et nous faire croire le contraire de ce qu’il pensait ! Mais il n’empêche que ces témoignages de première main constituent des documents au sens le plus noble du terme et qu’à travers la parole des créateurs, on ne reçoit plus l’œuvre de la même façon. Ils nous font littéralement entrer dans leur monde et même les plus réticents à la musique contemporaine ne peuvent que s'incliner devant l’intérêt de leur travail.

Pierre Boulez en 1965.Karlheinz Stockhausen en 1965.















Remercions très chaleureusement les créateurs de ces cinq remarquables émissions, ainsi que les producteurs de ce projet qui nous permettent d’accéder à de tels trésors !



À noter :
- Des sous-titres français incrustés dans l'image accompagnent les interventions en langue étrangère, et uniquement celles-ci.
- Les sérigraphies des deux DVD sont inversées !

Jérémie Noyer

Suppléments du DVD

Aucune.

Bande-annonce du DVD

Critique Images et Son du DVD

Images

De sources variées, en Noir & Blanc ou en couleurs, le côté "brut" de ces émissions tournées entre 1965 et 1967 nous parvient en l'état. Grain envahissant, fourmillement, parasites et taches envahissent l'image. Mais l'intérêt que l'on peut concevoir pour ces inestimables documents d'archives surpasse une retenue compréhensible face à cette piètre qualité.

Son

La lisibilité est honorable, si ce n’est dans les grands ensembles de Messiaen ou de Stockhausen qui frôlent la saturation. Un souffle important et des grésillements accompagnent ce matériel produit originellement pour la télévision qui, malgré tout, s'écoute sans trop de désagrément.

Note technique : 4/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.