DVD Jaquette de : Il Burbero di buon cuore

Distribution

Interprètes
  • Elena de la Merced
    Angelica
  • Véronique Gens
    Madama Lucilla
  • Carlos Chausson
    Ferramondo
  • Saimir Pirgu
    Gioccondo
  • Cecilia Diaz
    Marina
  • Juan Francisco Gatell
    Valerio
  • Luca Pisaroni
    Dorval
  • Josep Miquel Ramón
    Castagna
Mise en scène
Irina Brook
Orchestre
Orquesta Sinfónica de Madrid
Chef d'orchestre
Christophe Rousset
Réalisation
Matteo Ricchetti
Origine
Teatro Real Madrid
Année
2007

Informations techniques

Durée
140'
Nombre de disques
1
Zone/Région
Zone ALL
Éditeur
Dynamic
Distributeur
Codæx France
Date de sortie
12/02/2009

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs
Format images
1.78
Format vidéo
16/9 compatible 4/3
Codec/Standard vidéo
NTSC

Audio

Version(s) sonore(s)
5.1 DD
Stéréo PCM
Sous-titres
•  Allemand
•  Anglais
•  Espagnol
•  Français
•  Italien

Il Burbero di buon cuore DVD

Premier enregistrement mondial

Note générale : 6/10

Vicente Martín y Soler

Opéra


Le claveciniste et chef d'orchestre Christophe Rousset transmet son savoir-faire "baroque" à l'Orchestre symphonique de Madrid dans cette résurrection d'opéra datant de 1786. L'occasion de (re)découvrir le "Mozart valencien".

Saimir Pirgu chante le rôle de Giocondo dans <i>Il Burbero di buon cuore</i> mis en scène par Irina Brook.À Vienne, dans les années 1780, il n'y avait pas que Salieri dans l'entourage de Mozart. Il y avait aussi Vicente Martín y Soler. Né à Valence en 1754, il s'était rebaptisé Vicenzo Martini, préférant l'italien à son nom espagnol pour faciliter son ascension ! Les trois compositeurs se connaissaient et avaient en commun le même librettiste, Lorenzo da Ponte (à qui l'on doit notamment Cosi Fan Tutte, Les Noces de Figaro et Don Giovanni). Cette collaboration entre Martín y Soler et Da Ponte, qui s'est étendue sur trois opéras, sera d'ailleurs couronnée d'un succès comparable à celui du divin Mozart, à tel point que ce dernier reprendra un extrait d'Una Cosa Rara dans son Don Giovanni !


Échange de bons procédés : la reprise du Burbero en 1789, trois ans après sa création, se fera avec les deux airs de Lucilla, cette fois écrits par Mozart !


Il faudra par contre attendre 1792 pour voir cet opéra produit à Madrid… puis 2007 pour l'y revoir monté.

À cette occasion, le Teatro Real de Madrid s'essayait à une rencontre dont il est maintenant coutumier (Tamerlano, dirigé par Paul McCreesh en 2008) entre son orchestre en résidence, jouant sur instruments modernes, et un chef d'obédience "baroque". Nikolaus Harnoncourt avait été le premier à tenter l'expérience avec succès, dans les symphonies de Mozart et de Haydn interprétées par le Concertgebow d'Amsterdam.
Avec Christophe Rousset, le résultat est assez convaincant (davantage qu'avec McCreesh) avec une belle transparence de l'orchestre, une lisibilité parfaite de la partition et une articulation d'une précision et d'une énergie louables.


Pour autant, les instrumentistes modernes ne sont pas totalement à l'aise avec ce langage nouveau pour eux, notamment les cordes, dont les petites imperfections de coups d'archet sont perceptibles. Ce relatif inconfort s'exprime également à travers une certaine froideur d'un orchestre pourtant destiné à soutenir l'humour de cet "opera buffa" inspiré de la comédie Le Bourru bienfaisant de Goldoni. D'autant que la prise de son, très proche des instruments – et finalement plus comparable à l'ambiance d'un studio que d'une salle d'opéra - ne fait aucun cadeau à l'orchestre très présent.

 

Véronique Gens interprète Madama Lucilla dans <i>Il Burbero di buon cuore</i> au Teatro Real de Madrid en novembre 2007.Par contre, cette même prise de son profite assez bien aux chanteurs qui, à défaut d'une personnalité vraiment affirmée, brillent par leur engagement, leur fraîcheur et une technique globalement très correcte, voire impeccable en ce qui concerne Véronique Gens.
Il faut dire que, question personnalité, il n'y a pas vraiment de quoi se sentir très inspiré devant la mise en scène sans surprise d'Irina Brook, à propos de laquelle on se demande bien les raisons de sa transposition de l'histoire dans le monde moderne, pas vraiment exploitée.




L'un dans l'autre, l'œuvre, fort sympathique, intéressante mais pas nécessairement essentielle, n'en demandait pas plus pour nous faire passer un excellent moment et nous permettre de mieux connaître cette Vienne classique dont certaines personnalités – géniales mais écrasantes - pouvaient occulter la diversité, le foisonnement et la richesse.

Jérémie Noyer

Suppléments du DVD

Aucune.

Critique Images et Son du DVD

Images

La définition est très correcte mais on remarque à de nombreuses reprises une légère perte de précision dans les contours, sans doute expliquée par la conversion d'une captation européenne de 50 Hz à 60 Hz pour le marché international. Les couleurs sont saturées, voire un peu trop sur les teintes chair et certains accessoires de scènes. L'éclairage du plateau est du reste un peu insuffisant, mais on ne peut en faire grief à ce master.

Son

La piste stéréo propose un équilibre voix et orchestre assez remarquable. L'ensemble s'exprime avec transparence et dynamique. Le mixage 5.1 bénéficie des mêmes qualités mais sépare bien plus les chanteurs de l'orchestre, permettant de saisir une acidité certaine sur les cordes. le Dolby Digital n'est en outre pas le meilleur choix pour l'encodage de la musique classique.

Note technique : 7/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Mots-clés

Saimir Pirgu

Index des mots-clés

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.