Blu-ray Jaquette de : Hansel and Gretel

Distribution

Interprètes
  • Angelika Kirchschlager
    Hansel
  • Diana Damrau
    Gretel
  • Elisabeth Connell
    Gertrud
  • Thomas Allen
    Peter
  • Anja Silja
    La Sorcière
  • Pumeza Matshikiza
    Le Marchand de sable
  • Anita Watson
    Le Marchand de rosée
Mise en scène
Moshe Leiser & Patrice Caurier
Orchestre
Orchestra of the Royal Opera House
Chef d'orchestre
Colin Davis
Réalisation
Sue Judd
Origine
Royal Opera House
Année
2008

Informations techniques

Durée
110'
Nombre de disques
1
Zone/Région
Région ALL
Éditeur
Opus Arte
Distributeur
DistrArt Musique
Date de sortie
18/06/2009

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs
Format images
1.78
Codec/Standard vidéo
AVC
Résolution vidéo
1080i

Audio

Version(s) sonore(s)
5.1 PCM
Stéréo PCM
Sous-titres
•  Allemand
•  Anglais
•  Espagnol
•  Français
•  Italien

Hansel and Gretel Blu-ray

Note générale : 8/10

Engelbert Humperdinck

Opéra


Hänsel und Gretel ou bien Wagner au pays des merveilles ?

Réponse : Engelbert Humperdinck, compositeur allemand, élève de Wagner, dans une splendide production franco-hollandaise au Convent Garden de Londres sous la direction de Sir Colin Davis.
La mondialisation peut avoir du bon…

On peut de prime abord s’interroger sur l’opportunité de monter, sur une scène aussi prestigieuse et historique que le Covent Garden de Londres, Hänsel und Gretel en allemand, dans la mesure où l’ouvrage d’après un conte de Grimm, est a priori plus proche du répertoire pour enfants que de celui pour adultes. Du moins le croit-on alors qu’une lecture métaphorique, comme toujours pour les contes, est sous jacente.

Le master vidéo rend superbement les décors de Christian Fenouillat.C’est précisément le défi que relève cette magnifique production de Moshe Leiser et Patrice Caurier, outre le fait que l’ouvrage jouit d’une grande popularité en Grande-Bretagne et qu’on peut l’entendre chaque année à l'époque de Noël. Les deux compères vont s’attacher à restituer la lecture de l’œuvre sur plusieurs niveaux, soulignant la raillerie, la cruauté et le sarcasme, plus propres au théâtre du monde des adultes.

Beaucoup d’humour - le couple des parents de l’Acte I, le costume impayable de la sorcière, les fours de la cuisine de l’Acte III - et de poésie, propres à convaincre le plus retors d’entre nous. Le monde de l’enfance avec ses émerveillements, ses terreurs et sa gourmandise est traité dans l’hyper réalisme avec pragmatisme et efficacité pour l’acte I. Ensuite, la forêt sera le refuge de tous les mystères et enfin celui, diabolique, de la sinistre cuisine de la sorcière. Un souffle de romantisme plus loin, les subterfuges de Grignote démasqués, le monde victorieux des enfants, du sucre et du pain d’épice nous raviront au songe et au sommeil enchanté dans lequel nous étions jusque-là plongés.



Les éclairages féeriques ont été conçus par Christophe Forey.  Photo © Bill CooperL’ouvrage musical mêle mélodies enfantines et danses populaires allemandes, aux accents lointains d’un Or du Rhin ou des Murmures de la forêt, chers au Siegfried de Wagner. La prière des enfants dans la forêt, "Abends will Ich schlafen geh’n" à la fin de l’Acte II, est un moment de pur bonheur mélodique, que relaie sans cesse un orchestre d’un immense raffinement, digne en tout point du maître de Bayreuth.
C’est dire de l’importance du chef d’orchestre, qui doit souligner la dimension poétique autant que dramatique, puisque le conte dont il s’inspire passe naturellement du surnaturel (la forêt, ses habitants ses habitants et ses ombres) au sombre, à la terreur, quand la nuit tombe et qu’apparaît la sorcière Grignotte.

 

 

 

Diana Damrau interprète le rôle de Gretel.Colin Davis est un merveilleux chef d’opéra qui succéda en 1971 à Sir Georg Solti comme directeur musical de Covent Garden. Ses enregistrements d’opéras de Mozart, Berlioz, Puccini ou Britten figurent à la meilleure place de nos discothèques. Il a d’ailleurs enregistré pour le disque Hänsel und Gretel en 1992, à la tête de l’Orchestre de la Staatskapelle de Dresde avec une distribution superlative à la tête de laquelle Ann Murray et Edita Gruberova pour les enfants, et Gwyneth Jones et Christa Ludwig pour les adultes. Le chef britannique se fait fort de restituer la plus subtile lecture d’un ouvrage dont il s’attache sans cesse à souligner la richesse de l’orchestration et la saveur incomparable de son langage. Sa présence à l’affiche est un gage de réussite. Il s’exprime d’ailleurs fort bien et de manière émouvante, sur l’opéra dans un des bonus proposés en annexe.



Angelika Kirchschlager, Diana Damrau et Anja Silja dans <i>Hansel and Gretel</i>.  Photo © Bill Cooper

Il est précisément accompagné d’une distribution éclatante d’où émerge le duo d’enfants, que constituent Angelika Kirchschlager et Diana Damrau. Le couple des parents, que forment Elisabeth Connell et Thomas Allen (dans une forme vocale éclatante) est idéal et lui, aussi totalement, crédible. La sorcière d’Anja Silja est évidemment imposante ne fût-ce que par sa taille ; certes, les signes de fatigue vocale qu’elle fait entendre depuis plusieurs années ont vidé le timbre du registre médium de sa voix immense, mais cela n’a pas ici vraiment d’incidence, alors qu’un chant trop poli, gommerait le fantastique et le surnaturel du personnage. Pur moment de grâce quand paraît le marchand de sable en E.T. de toute petite taille et que chante magnifiquement Pumeza Matshikiza.

 


L’image est belle, le jeu de chacun suffisamment élaboré et astucieux pour nous émouvoir et nous faire rire tout à la fois. À aucun moment le style de conduite de l’opéra ne donne dans le cliché, ni dans le convenu, au contraire on s’y trouve constamment surpris et ému. C’est toute la réussite de cette production qui la place dans le peloton de tête de celles déjà disponibles en DVD ou Blu-ray.

À noter : la jaquette présente le titre de l'œuvre en anglais, mais elle est interprétée en allemand.



Lire le test du DVD

Gilles Delatronchette

Suppléments du Blu-ray

Colin Davis salue à la fin de la représentation.En HD et en anglais avec des sous-titres français, allemands, italiens et espagnols.

Synopsis lu sur des images fixes ; distribution présentée avec originalité ; Sir Colin Davis relate son attachement profond à l’opéra de Humperdinck : ses interventions sont suffisamment rares pour constituer un vif intérêt (9') ; entretien avec les deux auteurs de la production avec images de répétitions (11') ; bande-annonce composée de scènes de la production.

 

 

 

 

Bande-annonce du Blu-ray

Critique Images et Son du Blu-ray

Images

Des noirs profonds à l'origine de contrastes saisissants, des couleurs saturées ou au contraire pastel et même naturelles sur les visages, et une précision de tous les plans constituent un modèle de Haute Définition dans toute sa splendeur. Un manteau rouge saturé en premier plan phagocyterait la plupart du temps un arrière-plan bleuté plongé dans l'ombre. Ici, la forêt se pare de détails sombres qui ressortent autant que la petite Gretel de rouge vêtue puissamment éclairée.

Son

L'excellente répartition 5.1 offre un partage parfaitement équilibré entre la fosse et la scène et reproduit de façon experte l'acoustique du lieu d'enregistrement. La précision est exemplaire, les voix sont aussi naturelles que l'orchestre et la dynamique très étendue. Le caisson de basses apporte une définition flagrante à l'édifice sonore. La piste stéréo joue de même la carte de l'équilibre, de la précision musicale et de la dynamique. Elle ne peut simplement pas reproduire la profondeur du 5.1, ce qui ne l'empêche pas d'être en tout point parfaite.

Note technique : 10/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Mots-clés

Engelbert Humperdinck

Index des mots-clés

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.