DVD Jaquette de : Divine

Distribution

Interprètes
  • Danielle Darrieux
    Marion Renoir
  • Jean Le Poulain
    Bobovitch
  • Richard Fontana
    Olivier
  • Martine Couture
    Antonia
  • Georgette Plana
    Gigi
  • Raymond Gérôme
    Garçon de café
  • Dominique Leverd
    Ruy Blas
  • Christine Boysson
  • Candy
Chorégraphie
Norbert Schmucki
Réalisation
Dominique Delouche
Origine
France
Année
1975

Informations techniques

Durée
80'
Nombre de disques
1
Zone/Région
Région ALL
Éditeur
Doriane Films
Distributeur
Zalys
Date de sortie
28/03/2010

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs
Format images
2.35
Format vidéo
16/9 compatible 4/3
Codec/Standard vidéo
PAL

Audio

Version(s) sonore(s)
VF 2.0 mono DD
Sous-titres
•  Aucun

Divine DVD

Note générale : 7/10

Bernard Lelou  - Jean Claudric

Film  - Musical


Le jeune Olivier est épris de la star Marion Renoir. Celle-ci, lasse d'interpréter ces rôles de Reines dans lesquels elle triomphe, accepte de venir en aide à la petite amie du jeune garçon qui craint de le perdre. Elle s'enlaidit et joue dans la vie ce rôle tant attendu destiné à éloigner son admirateur envahissant. Mais celui-ci n'en est que plus amoureux…

 

Dès les premières images, le Montmartre chanté et dansé de Dominique Delouche nous plonge dans un univers à mi-chemin entre la fantaisie musicale poétique et une réalité du quotidien et des sentiments.

Martine Couture.La mise en place d'une tension vient rapidement ponctuer le ballet des colleurs d'affiches à la gloire de la star Marion Renoir : une jeune femme la déteste et les arrache avec haine.
Très vite la tension recule grâce à un savant dosage de bonne humeur et d'humour.

Ce contraste est un peu à l'image de tout le film qui navigue avec musicalité entre profondeur des sentiments, des émotions, et légèreté de la narration.

Olivier chante dans sa chambre dont les murs sont recouverts de portraits de la star totalement sacralisée.
On peut d'ores et déjà attester du soin apporté à l'écriture des paroles.
Jean-Pierre Ferrière manie parfaitement une forme de poésie faite de richesse de vocabulaire, de rimes qui tombent bien sans alourdir le discours et participent à un dépassement de la réalité qu'expriment le plus souvent les images.

Il faut dire que les cadrages sont parfaits et la caméra devient musique lorsqu'elle suit Danielle Darrieux dans sa loge de star, après une énième représentation de Ruy Blas.
Dès qu'elle se met à chanter - fort bien, au demeurant -, la magie opère au point que l'intrusion de la parole chantée semble aller de soi, parfois même mieux que les dialogues parlés qui n'ont pas la même grâce.

Danielle Darrieux et Jean Le Poulain.La musique signée Bernard Lelou et Jean Claudric n'accroche pas toujours notre intérêt, il est vrai peu sollicité par une qualité de son assez pauvre.
Pourtant, certaines interventions chantées sont joliment écrites et quelques fines mélodies emportent l'adhésion.

Danielle Darrieux se montre très à l'aise dans un registre fait tout autant de gravité que de distance masquant la profondeur.
Elle négocie avec naturel les transitions des dialogues aux chansons et sa présence à l'écran se pare de l'envie de filmer du réalisateur qui lui sied particulièrement bien.

Dominique Delouche surprend souvent par ses trouvailles visuelles : le miroir de la loge de Marion Renoir, transparent afin de pouvoir filmer au travers ; le jeune Olivier projeté dans une réalité rendue magique avant sa rencontre avec la star qui s'est enlaidie ; des jeux de lumière sophistiqués…
Le miroir joue du reste un rôle important.
Car c'est aussi face à lui qu'une dimension dramatique s'installera dans cette même loge aux deux tiers du film.
Réalité et théâtre s'imbriquent parfaitement dans Divine.
La frontière entre les deux vole du reste plus d'une fois en éclat grâce à une mise en scène astucieuse qui enrichit l'intérêt porté au mélodrame.

Georgette Plana et Richard Fontana.Georgette Plana dans le rôle de femme à tout faire au grand cœur se montre excellente de naturel et d'humanité face aux excentricités d'une Danielle Darrieux dont elle incarne l'intelligent contrepoids.

Jean Le Poulain, dans le rôle de l'agent excentrique, joue dans sa catégorie de prédilection : le burlesque poussif. Son personnage est sans doute le moins intéressant de la distribution qui, globalement, se montre plus habile dans la fantaisie et la profondeur.
Pourtant, un plan nous montre le visage du comédien paré d'une gravité saisissante, avant qu'il ne surjoue à nouveau le reste du film.
En revanche, les passages chantés lui conviennent très bien.

La chorégraphie de Norbert Schmucki sert plutôt bien le sujet.
Mais on regrettera le peu d'inspiration, voire de soin, apporté au ballet final et à ses costumes colorés très marqués années 1970.

Heureusement, une note mélancolique nous cueille après cette déception et nous rapproche de la solitude superbement filmée de Marion Renoir.

 

Danielle Darrieux.  © Doriane Films



Voici un bien joli film musical à redécouvrir ou à découvrir.
Danielle Darrieux y est tout simplement… Divine.

Philippe Banel

Suppléments du DVD

Aucune.

Critique Images et Son du DVD

Images

Ce master vidéo est surprenant de délicatesse dans les teintes pastel affichées dès le début du film comme dans les carnations.
La loge de la star, comme les décors de scène, plus saturés, passent avec le même bonheur, réhaussés par des noirs assez denses.
Un léger fourmillement se remarque sur les aplats mais une définition globalement correcte participe à une qualité appréciable.
Quelques défauts de pellicule.

Son

Peu de relief dans ce mono clair toutefois assez détaillé.
Les voix sont très intelligibles mais l'orchestre qui les soutient est souvent sacrifié par une reproduction au spectre limité et à la musicalité peu probante.
Le niveau est en outre un peu bas.

Note technique : 7/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Andrea Chénier avec Jonas Kaufmann et Eva-Maria Westbroek - Tutti Ovation
Don Pasquale à Glyndebourne, Tutti Ovation
Les Blu-ray et DVD des Maîtres chanteurs de Nuremberg à Glyndebourne obtiennent le label Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.