DVD Jaquette de : Clairvaux - Or, les murs

Distribution

Interprètes
Réalisation
Julien Sallé
Origine
Abbaye de Clairvaux, France
Année
2009

Informations techniques

Durée
61'
Nombre de disques
3
Zone/Région
Zone 2
Éditeur
Aeon
Distributeur
Harmonia Mundi
Date de sortie
23/09/2010

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs
Format images
1.33
Format vidéo
4/3
Codec/Standard vidéo
PAL

Audio

Version(s) sonore(s)
VF 2.1 DD
Sous-titres
•  Anglais
•  Français

Clairvaux - Or, les murs DVD

Note générale : 8/10

Thierry Machuel

Documentaire


En 2008, quelques détenus de la Maison centrale de Clairvaux participent à un atelier animé par le compositeur Thierry Machuel. Leurs mots vont être mis en musique au cours d'une expérience humaine et forte.

 

© Red Star Cinéma.

 

C'est à l'initiative d'Anne-Marie Sallé, Directrice artistique du Festival de Clairvaux Ombres & Lumières et des Actions en milieu carcéral, ainsi que du compositeur Thierry Machuel, qu'est née l'expérience relatée avec pudeur par ce documentaire.

Adrien, Augustin, Dumé, Éric et quelques autres détenus de la Maison centrale de Clairvaux ont participé à un atelier d'écriture. Leurs textes, leurs poèmes, étaient destinés à être mis en musique. Le compositeur a du reste choisi une forme d'écriture à même de s'adresser à un public non familiarisé avec des sonorités vocales contemporaines. Capter l'auditeur était en effet essentiel à cette démarche.

Le réalisateur Julien Sallé et Thierry Machuel ont travaillé collectivement sur les questions à proposer aux détenus afin de guider leur travail d'écriture. Dans la pièce qui accueillait l'atelier, chacun devenait en fait auteur d'une création commune. Le choix de participer ou non à cette démarche était libre, comme arrêter l'expérience. Le thème donné aux prisonniers était "la nuit". Ce même thème a servi ensuite de base aux moines de Citeaux - abbaye mère de Clairvaux - pour les poèmes qu'ils ont écrits un an après, en 2009, en réponse à ceux des détenus.

Le film montre les rencontres entre les candidats à l'écriture et Thierry Machuel, ainsi que le processus de création musicale qui aboutira au concert. La réalisation de Julien Sallé est souple, elle se plie à l'exigence du moment en oubliant sans doute la structure travaillée en amont.
Tous les détenus sont filmés de dos, la nuque et la voix étant le seul lien proposé au spectateur.

Thierry Machuel tlors d'un atelier d'écriture.. Assis face au prisonnier, le compositeur écoute les récits. Il en nourrira son écriture. Un détenu relate la première nuit passée en cellule. Les thèmes sont lourds et s'imposent avec la force du naturel : la souffrance de l'incarcération, ceux qui se suicident car ils ne supportent pas la privation de liberté… Que reste-t-il dans la tête d'un détenu dont la vie s'écoule en prison ? Et dans la tête de ceux qui l'on connu ? La notion de temps est omniprésente et cruciale : hier, demain, le passé et le futur… Le temps s'arrête lorsqu'on est enfermé ; il redémarre quand on sort.
Puis, les témoignages se précisent. Des confidences naissent, sur soi ("j'étais un homme normal, pas un numéro d'écrou"), sur la nature, observée à travers les barreaux, qui tend à révéler une sorte de respect pour toute forme de vie, sur le pardon et la reconnaissance de la notion de liberté chez l'autre.

La caméra longe les murs, nous conduit dans d'anciennes cellules usées par le temps, sur le sol desquelles se trouvent encore quelques morceaux de photos déchirées, témoignages hurlants qu'on ne saurait pourtant interpréter. Nous suivons le compositeur lors de quelques séances d'écriture. Puis, des choristes du chœur Mikrokosmos viennent répéter devant les prisonniers les textes mis en musique. Le processus de création suit son cours et la caméra nous en fait le témoin avec une certaine distance.

 

Projection du concert devant les détenus.

 

Les détenus n'assisteront pas directement au concert. Mais, à la fin du documentaire, nous les voyons rassemblés devant une projection de ce moment dont ils sont en partie les auteurs.
Les nuques de ces hommes étaient jusque-là notre seul point de contact. Mais, furtivement, la caméra dévoile quelques visages transformés par ce à quoi ils viennent d'assister : leur propre création.



"La Justice nous a diabolisés, mais on a réussi à faire quelque chose", confiera l'un d'eux.

 

© Red Star Cinéma



À noter
: Un très riche livret en français et en anglais apporte de nombreuses informations sur la démarche. Au côté des textes des chants, les acteurs de l'expérience délivrent tous un précieux point de vue qui éclaire le propos du film. Une lecture qui comblera le spectateur et l'auditeur exigeant.

Le DVD est en outre accompagné de 2 CD proposant des œuvres commandées à Thierry Machuel par le Festival de Clairvaux Ombres & Lumières.
L'ensemble vocal Les Cris de Paris, François René Duchâble et le compositeur (piano), Bruno Pasquier (alto) et Roland Pidoux (violoncelle) sont servis par d'excellentes prises de son.

Philippe Banel

Suppléments du DVD

- Lebensfuge : Création vidéo de Julien Sallé, dans laquelle nous percevons certains lieux présentés dans le documentaire au travers d'images travaillées avec originalité. Ce court-métrage de 14' illustre une pièce pour piano à 4 mains de Thierry Machuel interprétée par le compositeur et François René Duchable. (Stéréo DD)

 

Critique Images et Son du DVD

Images

Les couleurs se montrent plutôt douces et les contours sont à l'avenant. On remarquera néanmoins un léger fourmillement sur les à plats, qui tend à s'accentuer sur certaines séquences. Le contraste est correct.

 

Son

À mille lieues du spectaculaire, cette piste stéréo nous fait partager de façon légèrement feutrée les voix captées que nous percevons auréolées d'une forme d'intimité. Les bruits de la nature s'expriment avec clarté, tandis que le chant choral profite d'un parfait équilibre et d'une belle musicalité.

 

Note technique : 6/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.