DVD Jaquette de : Carlos Kleiber : L'Ultime document

Distribution

Interprètes
  • Ileana Cotrubas
  • Michael Gielen
  • Riccardo Muti
  • Otto Schenk
  • Ioan Holender
  • Sir Peter Jonas
Réalisation
Georg Wübbolt
Origine
Allemagne
Année
2011

Informations techniques

Durée
60'
Nombre de disques
1
Zone/Région
Zone ALL
Éditeur
C Major
Distributeur
Harmonia Mundi
Date de sortie
26/05/2011

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs et N&B
Format images
1.78
Format vidéo
16/9 compatible 4/3
Codec/Standard vidéo
NTSC

Audio

Version(s) sonore(s)
Anglais Stéréo PCM
Sous-titres
•  Anglais
•  Espagnol
•  Français
•  Japonais

Carlos Kleiber : L'Ultime document DVD

Carlos Kleiber - I am lost to the world

Note générale : 9/10

Documentaire


À l'aide de témoignages et d'images d'archives, le réalisateur Georg Wübbolt éclaircit avec succès la personnalité et l'art de Carlos Kleiber, un chef d'orchestre en constant décalage avec les réalités du monde moderne. Un intéressant DVD édité par C Major.

Carlos Kleiber en studio d'enregistrement.

 

En parallèle à la récente sortie en DVD d'un documentaire sur Sergiu Celibidache réalisé durant des répétitions d'orchestre, une rareté éditée par Arthaus Musik, voici, tout aussi précieux, le portrait musical et personnel d'une autre légende de la baguette : Carlos Kleiber. Des images d'archives alternent à un rythme soutenu les parfois très brèves interventions des personnes qui ont connu le chef et avec lesquelles il a travaillé. Musiciens, intimes, amis, proches collaborateurs pratiquent presque tous l'éloge dithyrambique à peine nuancé...
Cependant, si la qualité pédagogique de l'art de Kleiber n'engendre aucune critique valable, ses relations humaines sont quelquefois sujettes à caution, eu égard à ses rapports aux femmes ou à certaines paroles formulées face à un orchestre qui n'accepte pas de le suivre là où il entend le mener.
Le réalisateur cherche en outre à nous faire comprendre pourquoi Carlos Kleiber enregistra si peu et les raisons d'un répertoire si restreint. Les réponses données se montrent éclairantes et nous amènent à nous pencher sur la figure du père, lui-même chef d'une grande valeur, et de la mère, à la présence très forte. Cela est d'ailleurs presque paradoxal mais aussi révélateur de voir autant d'archives concernant le père que le fils !

Carlos Kleiber.Pourtant, au travers de ces documents visuels et sonores, le mélomane curieux approchera l'étrange phénomène qui peut se produire entre une froide partition imprimée et son incarnation sonore par le biais d'un personnage hors du commun. Même si l'ouïe seule est capable d'imaginer avec justesse l'énergie, le perfectionnisme qui se dégagent des enregistrements de Carlos Kleiber, la confirmation visuelle est là, bien présente. À ce titre, et malgré sa mauvaise qualité technique, la répétition de Tristan et Isolde dans une fosse d'orchestre nous montre un Kleiber littéralement possédé par sa musique, très souple, aux gestes larges et au visage transcendé, ne vivant que pour elle. Les musiciens d'orchestre qui ont travaillé avec lui délivrent du reste un témoignage de première main sur sa façon de parvenir à ses fins, y compris parfois sans résultat.

 

Wolfgang Sawallich, ancien Directeur du Bavarian State Opera.La soprano Ileana Cotrubas témoigne dans le documentaire.

 














Le déroulement chronologique du documentaire rattache avec souplesse les étapes de la carrière du chef d'orchestre aux différentes salles qu'il marqua fortement de sa présence. L'homogénéité des impressions, même dans des contrées aussi éloignées que le Japon, renforce le sentiment d'une personnalité très attachante, mais aussi d'un certain gâchis, dû au seul tempérament de l'homme : combien de concerts annulés à la dernière minute au mépris des organisateurs, des artistes et des spectateurs ? Combien d'années perdues pour l'art à vivre en retrait de tout contact pour des raisons qui défient l'entendement ?

Erich Kleiber.

 

Conscient de sa valeur, Carlos Kleiber s'est construit une figure charismatique qui sait être proche de l'homme : même face à l'orchestre, traditionnellement peu enclin aux longs discours, son sens de l'humour et ses brillantes comparaisons verbales sont dignes du meilleur des comédiens et portent leurs fruits. Ce qui lui importait le plus était le résultat à obtenir, et le public a toujours suivi Carlos Kleiber, comme s'il le cautionnait tacitement pour l'édification de son propre mythe en assistant à chacun de ses concerts.


À noter : La voix off utilisée tout au long de ce documentaire est en anglais. En revanche, la plupart des intervenants s'expriment en allemand. Mais tous ces propos sont sous-titrés.

 

Nicolas Mesnier-Nature

Suppléments du DVD

- Extrait du film de Henri-Georges Clouzot Herbert von Karajan dirige Mozart et Dvorak, également critiqué par Tutti-magazine.

 

Bande-annonce du DVD

Critique Images et Son du DVD

Images

Ce documentaire alterne séquences d'archives en noir & blanc à la qualité souvent médiocre mais à la valeur informative irremplaçable, et témoignages très récents enregistrés en HD dans des conditions idéales. Ces derniers s'affichent avec une parfaite précision et un équilibre colorimétrique constant.

Son

La voix parlée est fort bien rendue par une superbe stéréo qui centre les sources avec naturel et, parfois, élargit latéralement le cadre au moyen d'un flot musical projeté de façon assez spectaculaire. Certaines séquences orchestrales anciennes souffrent bien plus mais la réverbération parvient à harmoniser l'ensemble. De fait ce mixage, plus sophistiqué qu'il n'y paraît au premier abord, est une incontestable réussite.

Note technique : 8/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.