DVD Jaquette de : Barbara Hendricks – A Portrait

Distribution

Interprètes
  • Barbara Hendricks
Réalisation
Sylvie Faguer, Nicole Genetet-Morel, Jean-Luc Léon
Origine
France
Année
1990

Informations techniques

Durée
47'
Nombre de disques
1
Zone/Région
Zone ALL
Éditeur
Immortal
Distributeur
Codæx France
Date de sortie
08/07/2011

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs
Format images
Plein écran
Format vidéo
4/3
Codec/Standard vidéo
NTSC

Audio

Version(s) sonore(s)
Anglais mono 2.0 DD
Sous-titres
•  Aucun

Barbara Hendricks – A Portrait DVD

Barbara Hendricks - Un Portrait

Note générale : 7/10

Documentaire


Ce documentaire de 1990 en langue anglaise, désormais disponible en DVD, est consacré à la soprano d'origine américaine Barbara Hendricks. Sont rassemblés dans ce portrait des extraits d'interviews et de représentations live, des photographies et des passages du film-opéra La Bohème de Luigi Comencini.

 

Barbara Hendricks témoigne dans le documentaire <i>Barbara Hendricks - A Portrait</i>.

 

Irène Aïtoff.Le montage de ce documentaire alterne séquences d'interviews et extraits musicaux.

Les premières nous apprennent des éléments biographiques importants sur la vie et la carrière de Barbara Hendricks, depuis sa naissance le 20 novembre 1948 dans une petite ville de l'Arkansas au sein d'une famille afro-américaine. On peut ainsi l'observer dans sa vie quotidienne, parlant de ses enfants et de son mari, ou bien encore en train de danser ou travaillant sa voix. La soprano parle de sa passion plus forte que tout pour le chant, laquelle, des États-Unis, la conduira à s'installer à Paris pendant une dizaine d'années, puis en Suisse, avant d'acquérir plus tard la nationalité suédoise. Depuis 1977, soit un an après ses débuts à l'Opéra de San Francisco dans Le Couronnement de Poppée, l'artiste vit en effet en Europe.
Nous suivons Barbara Hendricks lors d'une leçon avec son professeur Irène Aïtoff qu'elle a rejointe après avoir beaucoup travaillé le chant en compagnie de Jennie Tourel à la Julliard School, puis ce sont des essayages de costumes de scène et quelques commentaires de l’artiste sur des photos de représentations.

 

Barbara Hendricks dans sa loge, avant une représentation du <i>Chevalier à la rose</i> de Richard Strauss.

 

Ces plages d'interviews sont entrecoupées d'extraits de représentations live, de répétitions ou bien encore de sessions d'enregistrement. Soit, pour nous, l'occasion d'entendre brièvement la soprano dans un extrait du Don Pasquale amorcé sur un plateau de télé, puis, un autre du Chevalier à la Rose au côté de Brigitte Fassbaender. Un extrait du Pâtre sur le Rocher de Schubert nous rappelle combien Barbara Hendricks s'est également intéressée au répertoire de la mélodie allemande. Également présentés au cours du documentaire, une mélodie de Rachmaninov accompagnée au piano par Dimitri Alexeev, "Caro nome…" de Rigoletto sous la direction de Silvio Varviso et une mélodie de Lehar. Quelques images nous présentent enfin la soprano lors d'un enregistrement studio réalisé à Paris, avec le grand pianiste roumain Radu Lupu et en répétition pour Les Noces de Figaro à la Scala de Milan avec Riccardo Muti.

Barbara Hendricks sur le plateau de tournage de <i>La Bohème</i>.Plusieurs extraits du film-opéra La Bohème réalisé en 1987 par Luigi Comencini ponctuent le documentaire. Au sein d'une reconstitution de petites rues parisiennes des années 1830 - comme l'indique le livret de l'opéra de Puccini -, envahies par la neige et la fumée, nous retrouvons la cantatrice dans divers passages de l'œuvre, et notamment dans le célèbre "Si, mi chiamano Mimi…". Nous reconnaissons au passage José Carreras et le chef d'orchestre James Conlon.

En outre, ce document s'attache à présenter l'engagement de Barbara Hendricks en faveur d'un certain nombre de causes humanitaires. On la voit s'impliquer dans un camp de réfugiés en Malaisie et chanter un negro-spiritual pour de très jeunes enfants dont les regards médusés nous touchent particulièrement.
En 1987, la chanteuse a été nommée "ambassadeur de bonne volonté" du Haut-commissariat aux Réfugiés auprès des Nations Unies. Soit un engagement marqué dans l'action humanitaire en général.

 

Barbara Hendricks dans le documentaire <i>Barbara Hendricks - A Portrait</i>.

 

Au crédit des points positifs véhiculés par ce documentaire se trouve avant tout le portrait de la personnalité attachante de Barbara Hendricks. Ensuite, les mélodies entendues mettent en valeur sa magnifique voix, claire, quasi cristalline, parfaitement adaptée aux rôles lyriques et légers. À retenir particulièrement : la mélodie de Rachmaninov, et son émouvante incarnation de Mimi dans La Bohème de Puccini vue par Comencini.

Mais on regrettera amèrement l'absence de sous-titres - français ou autres - pour ce documentaire en langue anglaise et une absence de chapitrage qui nous empêche d'accéder directement à une séquence musicale particulière. Cela dit, une connaissance moyenne de l'anglais permettra globalement de comprendre ce qui est exprimé. De plus, les nombreux extraits ponctuant la parole peuvent être considérés comme autant de documents et de témoignages de l'art d'une grande dame du chant.

Le documentaire se termine sur des manèges tournoyants et les rires de la cantatrice, en fin d'interview. Barbara Hendricks… ou la joie de vivre !




À noter : Ce programme produit en France est intégralement en anglais et ce DVD ne propose aucun sous-titre. En dehors des passages musicaux, certes nombreux, il est à réserver aux anglophones d'un niveau moyen.

Jean-Luc Lamouché

Suppléments du DVD

Aucun.

Critique Images et Son du DVD

Images

La qualité globale du master est vraiment très médiocre. Contrastes et couleurs sont très peu marqués, d'où, un aspect cotonneux d'un autre âge. On a l'impression, à certains moments, qu'un voile légèrement grisâtre recouvre plus ou moins l'écran. En bref, digne d'une mauvaise VHS !

Son

Tout aussi médiocre que la section images, l'unique piste sonore ne peut justifier sa mauvaise qualité dès lors qu'en 1990, l'enregistrement numérique était maîtrisé depuis de nombreuses années.
De plus le niveau sonore, trop bas et fluctuant au long du documentaire, oblige à manipuler la télécommande au risque de fatiguer ses doigts…

Note technique : 3/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.