Blu-ray Jaquette de : Macbeth (Teatro Regio di Parma, 2006)

Distribution

Interprètes
  • Leo Nucci
    Macbeth
  • Enrico Giuseppe Iori
    Banco
  • Sylvie Valayre
    Lady Macbeth
  • Tiziana Tramonti
    Dama di Lady Macbeth
  • Roberto Iuliano
    Macduff
  • Nicola Pascoli
    Malcolm
  • Enrico Turco
    Il Medico
  • Davide Ronzoni
    L'Araldo
  • Riccardo Di Stefano
    Un Domestico
  • Noris Borgogelli
    Il Sicario
  • Compagnia Balletto di Roma
  • Coro del teatro Regio di Parma
Mise en scène
Liliana Cavani
Chorégraphie
Amedeo Amodio
Orchestre
Orchestra del Teatro Regio di Parma
Chef d'orchestre
Bruno Bartoletti
Réalisation
Andrea Bevilacqua
Origine
Teatro Regio di Parma
Année
2006

Informations techniques

Durée
157'
Nombre de disques
1
Zone/Région
Région ALL
Éditeur
C Major
Distributeur
Harmonia Mundi
Date de sortie
29/01/2013

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs
Format images
1.78
Codec/Standard vidéo
AVC
Résolution vidéo
1080i

Audio

Version(s) sonore(s)
5.1 DTS HD Master Audio
Stéréo PCM
Sous-titres
•  Allemand
•  Anglais
•  Chinois
•  Coréens
•  Espagnol
•  Français
•  Italien
•  Japonais

Macbeth (Teatro Regio di Parma, 2006) Blu-ray

Note générale : 6/10

Giuseppe Verdi

Opéra


Intégré à l'intégrale Tutto Verdi éditée à l'occasion du bicentenaire de la naissance de Giuseppe Verdi, voici un Macbeth capté en 2006 au Teatro Regio de Parme, jadis édité sous label TDK. Bruno Bartoletti dirige l'orchestre maison et Leo Nucci chante le rôle-titre au côté de Sylvie Valayre en Lady Macbeth dans une mise en scène signée Liliana Cavani. Ce programme est disponible en Blu-ray et DVD chez C Major.

Sylvie Valayre interprète le rôle de Lady Macbeth dans <i>Macbeth</i> de Verdi au Teatro Regio de Parme.

 

Leo Nucci interprète le rôle-titre de <i>Macbeth</i>.Après un Macbeth particulièrement original mis en scène par Phyllidia Lloyd à Covent Garden sorti chez Opus Arte, voici une production bien moins surprenante de l'opéra de Verdi. De manière très discrète, la mise en scène de Liliana Cavani nous propose un Macbeth historique sans cependant tenir compte du Moyen-Âge écossais, époque à laquelle se déroule le livret. Ce Macbeth ancre sa réalité de façon plus ou moins évidente dans la Seconde guerre mondiale en Italie. Les très beaux costumes d'Alberto Verso, représentent quant à eux davantage l’époque de Shakespeare. En ouverture de programme, lueurs et bruits de bombardements nous plongent dans la triste réalité de la guerre. Une réalité qui apparaît non seulement dans certains éléments de décors – façades de maisons en ruines, par exemple – mais aussi dans l'omniprésence d'un chœur placé sur des structures de chaque côté de la scène, lequel assiste au drame qui se joue sur le plateau. Loin d'être des témoins muets, ces spectateurs sont en réalité les choristes qui prêteront leur voix au chœur officiant sur scène qui lui, joue la comédie en play-back. Une option étonnante que l'on mettra un certain temps à percevoir…

 

Enrico Giuseppe Iori (Banco).Roberto Iuliano (Macduff).

 














L'idée de Liliana Cavani consiste à se servir de cette présence comme un chœur grec susceptible de commenter l'action théâtrale. Les artistes sont vêtus à la mode des années 1930/40 et ne bougeront jamais de leur place. En hauteur, de chaque côté, des silhouettes de mannequins assurent une présence et remplissent le reste du décor. Cette idée de spectacle dans le spectacle qui renvoie au principe en usage dans les œuvres élisabéthaines de la pièce dans la pièce, pour être un parti pris intéressant, ne connaîtra malheureusement aucun développement.
On remarquera par ailleurs que chacun des quatre Actes de Macbeth ne contient qu'un unique élément de décor, toujours central : une fontaine-lavoir aux Actes I et III, un lit nuptial au début de l'Acte II et à l'Acte IV, et une grande table de banquet pour la deuxième partie de l'Acte II. Si cette économie de moyens ne génère aucun ennui, l'intérêt que suscite cette production tient néanmoins surtout à la présence des interprètes.

 

Sylvie Valayre et leo Nucci dans <i>Macbeth</i> mis en scène par Liliana Cavani à Parme en 2006.

 

Les 64 ans de Leo Nucci l'aident à composer un Macbeth vocalement digne, sûr de lui et franc dans son approche. Une présence indéniable pour ce grand artiste populaire, dans les meilleurs sens du terme, qui humanise un personnage manipulé et victime de son entourage. On entend cependant les limites de registre qui apparaissent ici ou là, habilement compensées par un léger vibrato qui soutient des notes resserrées dans leur ampleur. Mais rien de bien grave au regard de l'ensemble de la performance.
Sylvie Valayre profite de la grandeur de ses possibilités vocales pour camper une Lady Macbeth bien en phase avec son époux mais incapable d'emporter notre totale adhésion : la soprano projette en effet les sons avec crudité, envoie les aigus sans retenue et surchante l'exacerbation du personnage dans sa quête de pouvoir. De plus, sa lecture demeure au premier degré. Ainsi, la fameuse scène de la folie du dernier Acte ne provoque aucune réelle emprise sur le spectateur. Sylvie Valayre a certes une indéniable présence mais ne transcende jamais le rôle de Lady Macbeth dans cette production.
Bruno Bartoletti dirige <i>Macbeth</i>.Si les autres interprètes de la distribution ne déméritent aucunement et parviennent à tenir leur juste place, aucune sensibilité ne nous interpelle en particulier. La direction de Bruno Bartoletti se place au diapason en se révélant sans surprise.



On notera que cette version somme toute très classique contient le ballet de l'Acte III, très fréquemment coupé. Mais la chorégraphie d'Amadeo Amodio, là encore, ne provoque aucune surprise. Difficile, au final, de recommander cette version autrement que pour son généreux classicisme.

 



Lire le test du DVD Macbeth avec Leo Nucci et Sylvie Valayre

 

 


Retrouvez la biographie de Giuseppe Verdi sur le site de notre partenaire Symphozik.info

Nicolas Mesnier-Nature

Suppléments du Blu-ray

En HD, et en anglais ou italien stéréo PCM, sans sous-titres :

 

- Cette présentation explicite le contexte de la création de l'opéra et détaille son livret, quelques documents d'époque et de nombreux extraits de l'opéra à l'appui. (10'48)
- Six bandes-annonces.

 

 

Bande-annonce du Blu-ray

Critique Images et Son du Blu-ray

Images

Ce master Haute Définition rend au mieux les couleurs bien laides de cette production et, surtout, affiche un détail qui ne se dilue pas sur les plans larges. Les contours sont bien plus précis, et le piqué nettement plus précis, comparés au DVD de ce programme. Cependant, le détail affiché ne fait que renforcer la laideur de ces visages qui transpirent au-dessus de maquillages plaqués et trop prononcés. Les éclairages de scène, peu flatteurs pour les chanteurs, n'arrangent rien. Les blancs sont parfois brûlés, et il arrive que le fond de scène se trouve valorisé au détriment des artistes qui s'inscrivent devant dans un contre-jour privatif de visibilité.

Son

La piste stéréo, pauvre en graves, restitue les voix sans agressivité et parvient à un bon équilibre entre la scène et l'orchestre. L'ensemble n'est pas déplaisant mais manque de puissance.
Le mixage multicanal apporte un relief salvateur à la restitution. Les timbres vocaux et orchestraux sont bien mieux définis et, surtout, l'ampleur de la dynamique sert bien mieux les reliefs de la partition. Les graves, relayés par le caisson de basses, apportent une indéniable assise à l'ensemble, tandis que les enceintes arrière aèrent la restitution avec naturel.

Note technique : 8/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Mots-clés

Bruno Bartoletti
Enrico Giuseppe Iori
Giuseppe Verdi
Leo Nucci
Liliana Cavani
Roberto Iuliano
Sylvie Valayre
Teatro Regio di Parma

Index des mots-clés

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.