DVD Jaquette de : The Lost Paradise

Distribution

Interprètes
Réalisation
Günter Atteln
Origine
Allemagne
Année
2015

Informations techniques

Durée
56'
Nombre de disques
1
Zone/Région
Zone ALL
Éditeur
Accentus Music
Distributeur
Harmonia Mundi
Date de sortie
16/10/2015

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs
Format images
1.78
Format vidéo
16/9 compatible 4/3
Codec/Standard vidéo
NTSC

Audio

Version(s) sonore(s)
5.1 DD
5.1 DTS mi-débit
Stéréo PCM
Sous-titres
•  Allemand
•  Anglais
•  Coréens
•  Français
•  Japonais

The Lost Paradise DVD

Arvo Pärt/Robert Wilson

Note générale : 9/10

Arvo Pärt

Documentaire


Accentus Music accompagne la sortie d'Adam's Passion d'un documentaire intitulé The Lost Paradise. Cet appendice au bouleversant spectacle qui naquit de la rencontre entre Arvo Pärt et Robert Wilson donne la parole aux artisans de cette réussite majeure, en même temps qu'il suit le compositeur au cours d'une année de voyages.

<i>The Lost Paradise</i> donne la parole au compositeur Arvo Pärt.

 

L'on a écrit, dans ces colonnes, notre adhésion sans réserve à Adam's Passion, qui "commença par une aventure et se termina par un triomphe ", ainsi que le rapporte le très beau livret qui accompagne le DVD. La suffocante beauté d'Adam's Passion est de celle à laquelle on aimera revenir dans un Monde souvent en déficit d'introspection.
Déplorons d'emblée la politique éditoriale d'Accentus Music qui a forcément limité la visibilité de The Lost Paradise en ne l'incluant pas dans le DVD d'Adam's Passion. Plutôt que l'inverse, The Lost Paradise intéressera en toute logique celui qui aura préalablement vu Adam's Passion. Les 56' du film recueilli et passionnant de Günther Atteln réservent finalement une portion que l'on trouvera trop congrue à Adam's Passion, qui n'est pas un opéra, seulement une "œuvre que l'on peut voir et entendre", selon les modestes termes de Robert Wilson. On assiste à quelques séances de travail. On y découvre l'humilité d'un Robert Wilson soucieux de parvenir à un environnement qui aidera "à mieux entendre la musique" et, le plus surprenant, qui n'arrive pas avec une conception clés en main mais qui, au contraire, entouré du compositeur et du chef d'orchestre, crayonne, propose, s'interrompt pour commenter, souvenir d'enfance à l'appui, la pluie qui ruisselle sur le toit de l'usine désaffectée où se répète le spectacle, bref, cherche encore, paisiblement, en prenant le temps… On le voit aussi, à la place où se tiendra son Adam de scène, troublante silhouette en costume sur le fond lumineux qui découpera plus tard la nudité du Premier Homme. Quelques images du spectacle achevé ponctuent ces moments rares autant que précieux qui président à toute création. On a vraiment d'être en compagnie d'hommes remarquables.

 

Robert Wilson dans le documentaire <i>The Lost Paradise</i> consacré à <i>Adam's Passion</i>, créé à Tallinn en 2015.


Alors que l'on aurait aimé rester plus longtemps encore dans cette usine où, avant l'indépendance estonienne de 1990, l'ex-Union soviétique construisait des sous-marins, le cinéaste abandonne le metteur en scène pour suivre le compositeur au Japon, au Vatican… Il donne la parole à Tonu Kaljuste, à la compositrice Sofia Gubaidulina, au chef de chœur Paul Hillier, au violoniste Gidon Kremer qui dit très bien pourquoi les sons de Pärt touchent autant : "des sons qui surprennent dans notre époque où le bruit est roi". Et au compositeur lui-même dont le mysticisme profond fait entendre de troublantes professions de foi : "Tout le malheur de l'humanité provient du faux pas d'Adam… Le péché d'Adam était réellement énorme. Une trahison. Le summum du péché", ou encore : "Je pense que les humains, qui descendent tous d'Adam, appartiennent en fait à une autre espèce. Nous n'avons hérité de lui que les mauvais côtés". Au Vatican, on le voit questionner publiquement devant une assistance entre componction et sourires entendus, le fait de savoir qui, d'Ève ou Adam a commis le plus grand péché. Pas l'ombre d'un doute pour Pärt : c'est Adam, pour avoir osé reprocher à Dieu de lui avoir donné compagne tentatrice. Plus loin, à une journaliste qui le questionne sur ce que signifie pour lui l'aspect religieux de la musique d'Arvo Pärt - ce Messiaen nordique, dont toutes les œuvres sont des prières -, Wilson affirme tout net : "Le religieux n'a rien à faire au théâtre. La religion divise les hommes", préférant souligner la spiritualité de cette musique. "La spiritualité est quelque chose qui libère." Pärt écoute avec recueillement, se disant fasciné par la lumière wilsonienne. Dont acte. Les fascinations réciproques des deux artistes, très bien captées par le film de Günther Atteln, ont engendré celle que provoquera longtemps Adam's Passion.

 

Le metteur en scène Robert Wilson et le chef d'orchestre Tonu Kaljutse en conférence de presse.

 

À noter : Ce DVD est joliment présenté sous couverture cartonnée au côté d'un livret de 34 pages couleurs dont les textes sont proposés en français, anglais et allemand.

Ce documentaire n'est pas disponible en Blu-ray.

 

Retrouvez la critique du DVD Adam's Passion

Jean-Luc Clairet

Suppléments du DVD

Quatre bandes-annonces. (Stéréo PCM)

Bande-annonce du DVD

Critique Images et Son du DVD

Images

Le master d’origine HD délivre sur DVD ses très belles qualités de luminosité et de contraste. Les extérieurs sont naturels et les extraits du spectacle parfaitement rendus. Le niveau de détail est convaincant, à l’exception de certains plans larges un peu trop dilués. Mais l’ensemble se montre de haute qualité.

Son

En stéréo, la voix parlée et les extraits musicaux ressortent avec une intelligibilité remarquable. La reproduction ne manque aucunement de graves, et une belle dynamique s’invite sur la scène avant.
Le mixage multicanal apporte davantage de présence, mais surtout accentue la profondeur à l’avant, derrière la voix des intervenants. Le caisson de graves apporte une meilleure définition des basses et une plus grande assise à l’écoute. De même, à l’arrière, les enceintes surround participent à une meilleure immersion sonore du spectateur.
Entre les deux encodages, le DTS mi-débit se montre plus subtil que le Dolby Digital, plus projeté et un peu trop criard.

Note technique : 10/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Mots-clés

Adam's Passion
Arvo Pärt
Robert Wilson
Tonu Kaljutse

Index des mots-clés

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.