DVD Jaquette de : Simon Boccanegra (Teatro Regio di Parma, 2010)

Distribution

Interprètes
  • Leo Nucci
    Simon Boccanegra
  • Roberto Scandiuzzi
    Jacopo Fiesco (Andrea)
  • Simone Piazzola
    Paolo Albiani
  • Paolo Pecchioli
    Pietro
  • Tamar Iveri
    Maria (Amelia Grimaldi)
  • Francesco Meli
    Gabriele Adorno
  • Luca Casalin
    Un capitano
  • Olena Kharachko
    Un' ancella di Amelia
  • Coro del Teatro Regio di Parma
Mise en scène
Giorgio Gallione
Orchestre
Orchestra del Teatro Regio di Parma
Chef d'orchestre
Daniele Callegari
Réalisation
Tiziano Mancini
Origine
Teatro Regio di Parma
Année
2010

Informations techniques

Durée
137'
Nombre de disques
1
Zone/Région
Zone ALL
Éditeur
C Major
Distributeur
Harmonia Mundi
Date de sortie
30/04/2013

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs
Format images
1.78
Format vidéo
16/9 compatible 4/3
Codec/Standard vidéo
NTSC

Audio

Version(s) sonore(s)
5.1 DTS mi-débit
Stéréo PCM
Sous-titres
•  Allemand
•  Anglais
•  Chinois
•  Coréens
•  Espagnol
•  Français
•  Italien
•  Japonais

Simon Boccanegra (Teatro Regio di Parma, 2010) DVD

Simon Boccanegra

Note générale : 10/10

Giuseppe Verdi

Opéra


Fleuron parmi les 29 opéras du Cygne de Busseto, Simon Boccanegra n'a pourtant pas la notoriété des très grandes œuvres de maturité de Verdi. C Major nous permet, par le biais d'éditions Blu-ray et DVD rattachées à la collection Tutto Verdi, de nous confronter à cette œuvre dans de très bonnes conditions artistiques. Dans cette production mise en scène par Giorgio Gallione au Teatro Regio de Parme, le grand baryton populaire Leo Nucci tient le rôle de Boccanegra aux côtés de Tamar Iveri, Roberto Scandiuzzi et Francesco Meli, sous la baguette de Daniele Callegari.

 

Production de <i>Simon Boccanegra</i> mise en scène par Giorgio Gallione à Parme en mars 2010.  © Roberto Ricci/Teatro Regio di Parma

 

Le premier Simon Boccanegra n'eut pas beaucoup de succès, en vertu de quoi Verdi accepta de faire des modifications livresques et musicales près de 25 ans plus tard, entre Aida et Otello. Ces transformations de l’œuvre originale aboutirent à un chef-d’œuvre. En effet, la partie instrumentale de cet opéra est une merveille en bien des points – les brefs préludes, par exemple – et l'accompagnement des chanteurs est si travaillé qu'il pourrait souvent se passer des voix ! La direction de Daniele Callegari affiche la finesse nécessaire pour soutenir les chanteurs tout en sachant mettre en valeur les richesses orchestrales. Simon Boccanegra est un de ces opéras qui ont besoin d'un grand directeur d'orchestre, et l'on trouve dans cette version le bel équilibre souhaité.

 

Leo Nucci et Tamar Iveri dans <i>Simon Boccanegra</i> mise en scène par Giorgio Gallione.  © Roberto Ricci/Teatro Regio di Parma

 

Leo Nucci (Simon Boccanegra) et Roberto Scandiuzzi (Jacopo Fiesco).Si la mise en scène de Giorgio Gallione est assez statique, elle respecte la chronologie en nous gratifiant d'élégants costumes du XIVe siècle italien, de belles façades architecturales sculptées et polychromes bien dans le goût de la Renaissance, et surtout une magnifique reconstitution d'un sol en mosaïque bleue et blanche du meilleur effet. Cette partie du décor servira de fil conducteur iconographique durant tout le déroulement de l'opéra. Aucune surcharge dans cette production et les lumières se chargent d'installer l'ambiance nocturne et sombre du drame.



Simone Piazzola (Paolo Albiani).La distribution vocale de Simon Boccanegra a ceci de particulier qu'elle ne comprend, outre le traditionnel ténor, qu'un rôle féminin d'envergure, mais aussi et surtout deux basses et un baryton.
Leo Nucci est parfait en Simon, tout en expression de vengeance mais aussi d’humanité. La voix a de la profondeur, de la couleur, de la tenue. Roberto Scandiuzzi prête son timbre de basse impressionnante, grondante et chaude à Jacopo Fiesco, et Simone Piazzola, baryton à peine plus léger, incarne un Paolo Albiani de belle facture. Avec ces voix, les face-à-face deviennent saisissants.

 

Francesco Meli (Gabriele Adorno), Leo Nucci (Simon Boccanegra) et Tamar Iveri (Amelia Grimaldi) dans <i>Simon Boccanegra</i>.

 

Le ténor Francesco Meli possède une couleur claire mais sa bonne assise vocale lui permet de donner du poids aux notes aiguës et graves de la partie de Gabriele Adorno. Aussi performant que ses partenaires en matière de tenue de souffle, son air de l'Acte II déclenche des applaudissements amplement mérités.
Quant à Tamar Iveri, seule soprano de l’œuvre, elle parvient à donner le ton dès la première scène de l'Acte I. Sa belle tenue de chant, sa puissance, son jeu émouvant et sa présence scénique lui permettent de faire face à ses partenaires masculins sans problème.

Tamar Iveri applaudie à la fin de la représentation de <i>Simon Boccanegra</i>.Au sein de l'intégrale Tutto Verdi éditée par C Major dans le cadre du bicentenaire de la naissance du compositeur, ce Simon Boccanegra occupe une très bonne place.



Lire le test du Blu-ray Simon Boccanegra avec Leo Nucci, Roberto Scandiuzzi et Tamar Iveri

Retrouvez la biographie de Giuseppe Verdi sur le site de notre partenaire Symphozik.info

 

Nicolas Mesnier-Nature

Suppléments du DVD

Un court documentaire sur la genèse de l'œuvre est proposé en bonus.

En anglais ou italien stéréo DD non sous-titrés :

- Un sympathique petit documentaire expose le livret de l'opéra sur un montage de diverses scènes issues de la captation et revient, documents d'archives à l'appui, sur la genèse de l'œuvre. (11'01)

Bande-annonce du DVD

Critique Images et Son du DVD

Images

Le master vidéo d'origine Haute Définition délivre sur DVD de superbes plans moyens et serrés à même de rendre parfaitement les matières des beaux costumes. Les plans généraux ne peuvent, bien sûr, rivaliser avec la perfection du Blu-ray de ce programme, mais demeurent honorables malgré le déficit de détail. Les couleurs sont superbes et respectent les éclairages sophistiqués de Bruno Ciulli, et les forts contrastes soutenus par la densité des noirs apportent une impression de relief sur de nombreux plans issus de caméras placées de façon originale.

Son

Quelques petites imperfections dans la prise de son seront repérables par les oreilles sensibles mais ne gâchent en rien le plaisir d'une écoute par ailleurs assez plaisante.
La piste stéréo, réverbérée avec soin, présente une ouverture assez large au sein de laquelle orchestre, voix solistes et chœurs parviennent à une exposition équilibrée. L'ensemble, riche en basses, s'avère vivant et doué d'une confortable dynamique.
En multicanal, le caisson de graves ajoute une indéniable rondeur au bas du spectre et rend certaines attaques instrumentales plus précises tout en demeurant parfaitement intégré dans l'ensemble. Les enceintes surround aèrent l'écoute en installant une ambiance prenante. Mais, surtout, la scène expose de très beaux timbres tout en accentuant le relief vocal de façon sensible. La dynamique globale est en outre bien supérieure à ce que propose la simple stéréo.

Note technique : 9/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Mots-clés

Danielle Callegari
Francesco Meli
Giorgio Gallione
Giuseppe Verdi
Leo Nucci
Paolo Pecchioli
Roberto Scandiuzzi
Simon Boccanegra
Simone Piazzola
Tamar Iveri
Teatro Regio di Parma

Index des mots-clés

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Andrea Chénier avec Jonas Kaufmann et Eva-Maria Westbroek - Tutti Ovation
Don Pasquale à Glyndebourne, Tutti Ovation
Les Blu-ray et DVD des Maîtres chanteurs de Nuremberg à Glyndebourne obtiennent le label Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.