DVD Jaquette de : La Pie Voleuse (Festival Rossini - Pesaro)

Distribution

Interprètes
  • Paolo Bordogna
    Fabrizio
  • Kleopatra Papatheologou
    Lucia
  • Dmitry Korchak
    Giannetto
  • Mariola Cantarero
    Ninetta
  • Alex Esposito
    Fernando
  • Michele Pertusi
    Gottardo, il Podestà
  • Manuela Custer
    Pippo
  • Stefan Cifolelli
    Isacco
  • Cosimo Panozzo
    Antonio
  • Vittorio Prato
    Giorgio
  • Matteo Ferrara
    Ernesto/Il Pretore
  • Sandhya Nagaraja
    La Gazza
  • Prague Chamber Choir
Mise en scène
Damiano Michieletto
Orchestre
Orchestra Haydn Di Bolzano E Trento
Chef d'orchestre
Lù Jia
Réalisation
Tiziano Mancini
Origine
Rossini Opera Festival, Pesaro
Année
2007

Informations techniques

Durée
201'
Nombre de disques
2
Zone/Région
Zone ALL
Éditeur
Dynamic
Distributeur
Codæx France
Date de sortie
08/02/2012

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs
Format images
1.78
Format vidéo
16/9 compatible 4/3
Codec/Standard vidéo
NTSC

Audio

Version(s) sonore(s)
5.1 DD
Stéréo PCM
Sous-titres
•  Allemand
•  Anglais
•  Espagnol
•  Français
•  Italien

La Pie Voleuse (Festival Rossini - Pesaro) DVD

La Gazza Ladra

Note générale : 9/10

Gioachino Rossini

Opéra


L'opéra de Rossini La Gazza Ladra supporte allègrement d’être transposé à l’époque actuelle, comme en témoigne cette mise en scène de Damiano Michieletto enregistrée en août 2007 durant le Festival Rossini de Pesaro. Une réussite tant musicale que scénique disponible depuis quelques années en DVD, et maintenant en Blu-ray chez Dynamic.

 

Scène de <i>La Pie voleuse</i> mis en scène par Damiano Michieletto 2007.  © Amati Bacciardi

 

Mariola Cantarero (Ninetta) et Dmitry Korchak (Giannetto) dans <i>La Pie voleuse</i>.  © Amati BacciardiLe metteur en scène Damiano Michieletto profite de l’ouverture de cette Pie voleuse, sans doute une des plus fameuses de Rossini, pour présenter le volatile de la façon la plus originale et attractive qui soit. Cette première démonstration d'inventivité constitue un jubilatoire "spectacle dans le spectacle" annonciateur de tout ce qui attend le spectateur, lequel sera en outre séduit par les éclairages de scène harmonisés avec les agréables couleurs des costumes.
D'énormes tubes constituent l’essentiel du décor et sont exploités au mieux par le metteur en scène, ce qui permet largement de compenser la longueur des scènes. L'Acte II débute sous une véritable averse et les chanteurs auront en permanence les pieds dans l’eau ! Un seul excès est en fait à déplorer dans cet ensemble cohérent : ces hommes armés de kalachnikovs bien peu à leur place face aux personnages inoffensifs qu’ils menacent. Mais reconnaissons que la condamnation à mort d’une domestique accusée d’avoir volé une fourchette et une petite cuillère ne s 'inscrit pas non plus dans la mesure…

Cette Pie voleuse constitue un régal pour les yeux, mais aussi pour les oreilles, et ce dès le début de l'œuvre avec un incroyable chassé-croisé de trois voix solistes et chœur, dont Rossini a le secret. On retrouvera cette maîtrise dans l'admirable point culminant de l'Acte II qui rassemble six personnages dans un somptueux ensemble parfois a capella. En outre, si les airs de cette Gazza Ladra sont particulièrement longs, la musique coule sans ennui, portée par une distribution de haut niveau.



Scène de <i>La Pie voleuse</i> en 2007 à Pesaro.  © Amati Bacciardi

 

Alex Esposito chante le rôle de Fernando.  © Amati BacciardiLa soprano espagnole Mariola Cantarero prête son remarquable timbre au personnage de Ninetta et lui permet de dégager une forte et constante émotion, même si le trac joue peut-être un peu sur son vibrato au début de l'œuvre.
Lors d’un duo formé avec son père Fernando chanté par Alex Esposito - beau timbre de baryton à l’italienne -, il faudra tout spécialement prêter attention à la superbe orchestration rossinienne alternant vents et cordes avec une très grande habileté.

Dans le rôle du Podestat, le baryton Michele Pertusi se montre lui aussi très convaincant, mais comme pour Alex Esposito, on notera cependant dans l'étendue de sa tessiture une légère gêne dans le registre grave.
Les voix des deux interprètes se montrent en effet un peu hautes par rapport à l'écriture. Mais voilà bien peu de chose au regard de leur jeu scénique excellent au service de rôles de fait parfaitement tenus.

L’émotion ne manque nullement à cette Pie voleuse servie avec sincérité par l'ensemble de la fort bonne distribution. Il faut dire que le livret n'est avare ni en drames ni en rebondissements auxquels les facéties de la pie (Sandhya Nagaraja) apportent souvent une touche d’humour toujours fort bien dosée. L'émotion qualifiera de même les intermèdes orchestraux valorisés par la direction du chef d'orchestre chinois Lü Jia, précise et attentive sans discontinuer.


Lorsqu'au terme de cette Gazza Ladra, un feu d’artifice vocal rassemble tous les chanteurs et la facétieuse pie, on réalise que ces plus de trois heures d'opéras se sont déroulées avec fluidité, nous permettant de conserver un intérêt constant. Une superbe soirée lyrique à laquelle il est bien difficile de résister !
Saluons enfin l'initiative éditoriale de Dynamic dont c'est le premier titre sur support Blu-ray.

À noter : L'Acte I est proposé sur le DVD 1 (100') ; l'Acte II sur le DVD 2 (101').



Lire le test du Blu-ray La Pie voleuse

Daniel Barda

Suppléments du DVD

Aucun.

Bande-annonce du DVD

Critique Images et Son du DVD

Images

Une palette de couleurs très saturée accueille le spectateur dès le lever de rideau. Des éclairages sophistiqués à la base de zones lumineuses marquées jouent les contrastes avec des zones bien plus sombres, créant un relief intéressant. L'origine Haute Définition de la captation transparaît dans la belle précision des plans serrés mais se dilue dans les ensembles. On remarquera en outre quelques saccades de conversion.

Son

La stéréo, particulièrement claire, pêche par son manque de basses en dépit d'une fort bonne séparation et d'un orchestre diffusé avec brillance. Les voix sont bien timbrées mais l'équilibre avec la fosse se montre quelque peu aléatoire. La dynamique est convenable, mais la masse chorale a tendance à absorber les voix solistes, tandis que le relief de l'ensemble pourrait être plus performant.
Le mixage 5.1, encodé dans un Dolby Digital un peu trop compressé pour transmettre la richesse des harmoniques vocales, permet cependant une meilleure projection des chanteurs par rapport à l'orchestre. Le caisson de graves apporte sa solidité à l'ensemble de la structure sonore, tandis que les enceintes arrière complètent une ambiance opératique naturelle et mieux contrastée que la stéréo.

Note technique : 7/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Mots-clés

Alex Esposito
Gioachino Rossini
La Pie voleuse
Michele Pertusi
Paolo Bordogna
Rossini Opera Festival, Pesaro

Index des mots-clés

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.