DVD Jaquette de : Philippe Jaroussky : La Voix des rêves

Distribution

Interprètes
  • Philippe Jaroussky
    Contre-ténor
  • Marie-Nicole Lemieux
    Contralto
  • Anne Sofie von Otter
    Mezzo-soprano
  • Pascal Bertin
    Contre-ténor
  • Nuria Rial
    Soprano
  • Jérôme Ducros
    Piano
  • Gautier Capuçon
    Violoncelle
  • Renaud Capuçon
    Violon
  • Quaturor Ébène
Orchestre
Le Concert d'Astrée, Ensemble Matheus…
Chef d'orchestre
Emmanuelle Haïm, Jean-Christophe Spinosi

Informations techniques

Durée
163'
Nombre de disques
1
Zone/Région
Zone ALL
Éditeur
Virgin Classics
Distributeur
EMI Classics
Date de sortie
05/11/2012

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs
Format images
1.78
Format vidéo
16/9 compatible 4/3
Codec/Standard vidéo
NTSC

Audio

Version(s) sonore(s)
5.1 DTS mi-débit
Stéréo PCM
Sous-titres
•  Allemand
•  Anglais
•  Espagnol
•  Français
•  Italien

Philippe Jaroussky : La Voix des rêves DVD

Greatest Moments in Concert

Note générale : 9/10

Antonio Vivaldi  - George Frideric Handel

Concert  - Documentaire


Sous le titre Philippe Jaroussky - La Voix des rêves, l’éditeur Virgin classics rassemble un florilège des meilleures performances filmées du contre-ténor allant du baroque au XXe siècle. Au détour de ces interprétations marquées par l’éclectisme, la qualité mais aussi l’humour, se succèdent les invités comme les frères Capuçon, Anne Sophie Von Otter, Nuria Rial ou la trépidante Marie-Nicole Lemieux.

Philippe Jaroussky en concert.

 

Alors qu'il profitait d'un nécessaire congé sabbatique de quelques mois, la flamme de Philippe Jaroussky était gardée intacte avec ce programme passionnant concocté par le label Virgin Classics. Opportunément intitulé "La Voix des rêves", cet "album de souvenirs" (comme le qualifie le livret) ne fait bien que confirmer ce que nous savions déjà, à savoir que Philippe Jaroussky compte parmi les contre-ténors les plus renversants de notre époque.

Philippe Jaroussky en interview.Une voix cristalline, une évidence et un naturel, et presque une discrétion qui ne laissent pas indifférent. Un miracle, comme on le perçoit dans ce Sol da te de Vivaldi suspendu dans le temps, duo sublime et éthéré avec le traverso de Jean-Marc Goujon.
En parlant de duo, ceux-ci ne manquent pas, que ce soit avec Nuria Rial ou encore Anne Sofie Von Otter. Mais nous retiendrons principalement ceux avec Marie-Nicole Lemieux* et Pascal Bertin. Si la première pèche par une articulation assez approximative, sa complicité avec Philippe Jaroussky fait ici merveille, et c’est un régal de voir les deux se chercher, se confronter avec humour, jouer avec le public dans une délectable triangulaire entre eux et les spectateurs, pris à partie dans leur débat musical. Avec Pascal Bertin, la différence se ressent notamment dans la projection des deux chanteurs, mais ils se rejoignent bien vite dans un autre type d’humour : le fameux Sound the trumpet de Purcel passe bien vite de l’Angleterre au Brésil, sous la direction complice d’Emmanuelle Haïm. Une digression contagieuse saisit alors tout l’orchestre ainsi que les chœurs pour un bœuf certes baroque, mais certainement pas dans son acception historique ! Un véritable régal, millimétré comme les meilleurs gags, où tout le monde se fait visiblement plaisir !
* Voir la pétillante vidéo du bis de leur concert au Festpielhaus Baden-Baden le 24 juin 2012, à la fin de cette critique.

 

 

Car, sous ses dehors d’enfant sage, Philippe Jaroussky est un polisson qui peut tout oser grâce, précisément, à sa délicatesse naturelle. Les surprises ne manquent donc pas dans ce florilège. Surprises sonores, déjà, car le chanteur sait choisir les ensembles pour l’accompagner, par leur diversité et leur ouverture.
C’est avant tout le superlatif ensemble Matheus de Jean-Christophe Spinosi, qui accompagne depuis longtemps la carrière du contre-ténor. Précision et imagination sont toujours au rendez-vous, un véritable souffle baroque, l’écrin idéal à ce chant magique de par leur complémentarité. Ying et yang musical, l’un souffle le chaud et l’indomptable quand l’autre chante l’élégance et la suavité. La plus belle réconciliation des contraires, idéale dans Vivaldi ou Handel. Plus intime est l’ensemble Artaserse que Philippe Jaroussky a fondé en 2002, plus en phase avec le chanteur dans le sens précis du détail.


Philippe Jaroussky, Emmanuelle Haïm et Pascal Bertin.Antérieur en style, mais également très moderne, l’Arpeggiata de Christina Pluhar marie les sonorités anciennes des théorbes et du psaltérion (notamment dans Monteverdi) à des touches de jazz et de musique sud-américaine. Los pájaros perdidos est ainsi à tomber. Quelle sensualité dans les notes tenues, dans le déhanché subtil des instruments, prélude à une véritable fête latine. Exit les frontières et autres grincheux qui verraient bien les contre-ténors cantonnés à leurs clavecins et leurs flûtes à bec ! La musique vit et dépasse tous les clivages. Philippe Jaroussky l’a bien compris et n’hésite pas à empoigner le XXe siècle dans toute sa diversité, savante avec Renaldo Hahn - sublime A Chloris, en compagnie de son complice Jérôme Ducros au piano - ou populaire avec un incroyable Le Lion est mort ce soir, mâtiné d’harmonies anachroniques. Le chanteur se paie même le luxe d’une infidélité à son instrument, en se lançant au violon dans un prélude de Chostakovitch en compagnie de Renaud Capuçon ! Une véritable découverte !

 

Philippe Jaroussky et le Quatuor Ébène.Philippe Jaroussky accompagné par Jérôme Ducros.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Philippe Jaroussky et Marie-Nicole Lemieux.

Il n’y a rien à jeter dans ce voyage musical parfaitement dosé, programmé avec une rhétorique parfaite des tensions et des détentes, de l’humour et du sérieux, de la virtuosité et de la contemplation. De cet exercice, Philippe Jaroussky ressort, s’il était encore besoin, grandi, et l’on ne manque pas d’être réellement impressionné, séduit et ravi par ce programme.
Philippe Jaroussky n’est pas un contre-ténor. C’est un véritable musicien du XXIe siècle qui sait jouer de son art selon toutes les couleurs de l’extraordinaire palette que le monde peut offrir.


À noter : Le Blu-ray de ce programme propose un documentaire de 3O' absent de ce DVD. Il regroupe des interviews de Philippe Jaroussky, Jean-Christophe Spinosi, Emmanuelle Haïm, Christina Pluhar, Marie-Nicole Lemieux, Jérôme Ducros, le quatuor Ebène, Gautier et Renaud Capuçon. Cette absence ne nous permet pas d'accorder notre Tutti Ovation à ce DVD. Seul le Blu-ray en bénéficie.


Lire le test du Blu-ray Philippe Jaroussky - La Voix des rêves

 

Jérémie Noyer

Suppléments du DVD

Aucun.

Bande-annonce du DVD

Critique Images et Son du DVD

Images

La variété des sources, mises à part quelques captations au rendu moins parfait, ne pose aucun problème et la qualité des couleurs, du détail et des contrastes invite les spectateurs à un panorama visuel tout à fait convaincant. Le support DVD ne peut rivaliser avec la définition du Blu-ray de ce programme, mais les nombreux plans serrés permettent de conserver une précision très souvent optimale à l'écran.

Son

La piste stéréo propose une écoute généreusement ouverte, fine et détaillée. Les orchestres sont agréablement répartis, tandis que les voix centrées profitent d'une projection satisfaisante. La dynamique garantit en outre une écoute particulièrement vivante.
Mais le mixage multicanal procure un rendu plus réaliste en permettant aux chanteurs de ressortir davantage au-devant d'orchestres qui gagnent également en ampleur et en détail. Le caisson de graves assoit l'ensemble, et les enceintes surround aèrent l'écoute de façon subtile mais convaincante. Les contrastes dynamiques paraissent également plus saillants.

Note technique : 9/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Mots-clés

Ensemble Matheus
Gautier Capuçon
George Frideric Handel
Jérôme Ducros
Marie-Nicole Lemieux
Pascal Bertin
Philippe Jaroussky
Quatuor Ébène
Renaldo Hahn
Renaud Capuçon

Index des mots-clés

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.