DVD Jaquette de : Messiah (King's College, Cambridge - Cleobury 1993 + CD)

Distribution

Interprètes
  • Lynne Dawson
    Soprano
  • Hilary Summers
    Alto
  • John Mark Ainsley
    Tenor
  • Alastair Miles
    Bass
  • Crispian Steele Perkins
    Trumpet
  • The Choir of King's College, Cambridge
Orchestre
Brandenburg Consort
Chef d'orchestre
Stephen Cleobury
Réalisation
Non créditée
Origine
Pieterskerk, Leiden (Pays-Bas)
Année
1993

Informations techniques

Durée
136'
Nombre de disques
3
Zone/Région
Zone ALL
Éditeur
House of Classics
Distributeur
Codæx France
Date de sortie
24/11/2010

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs
Format images
1.78
Format vidéo
16/9 compatible 4/3
Codec/Standard vidéo
NTSC

Audio

Version(s) sonore(s)
5.1 DD
5.1 DTS mi-débit
Stéréo DD
Sous-titres
•  Aucun

Messiah (King's College, Cambridge - Cleobury 1993 + CD) DVD

Le Messie

Note générale : 8/10

George Frideric Handel

Concert


Stephen Cleobury dirige en public le plus célèbre des oratorios, le Messie de Handel, joué sur instruments d’époque et avec voix d’enfants. Une captation réalisée en 1993 à l'église Saint-Pierre de Leiden aux Pays-Bas disponible en DVD.

 

Stephen Cleobury dirige le Brandenburg Consort dans <i>Le Messie</i> de Handel en 1993.

 

Comme pour La Passion selon Saint-Jean et La Passion selon Saint-Mathieu de Bach, également dirigées par Stephen Cleobury à la tête du Brandenburg Consort et critiquées par Tutti-magazine, l'éditeur House of Classics propose un DVD au côté du » CD-Audio de la même œuvre. Ce Messie de Handel se présente ainsi dans un coffret accueillant 1 DVD, 2 CD et un livret en anglais avec texte de l‘œuvre en allemand ?

La première impression de visionnage est celle d’une certaine perfection formelle, mais aussi de tempi haletants et d'un chef qui n’a de cesse de pousser encore et encore son orchestre. La contrepartie de cette hâte relative est une certaine uniformité que ne laissait pourtant pas augurer la très belle ouverture orchestrale et son phrasé très souple conjugué à un son très lumineux, une belle maîtrise du contrepoint et un discours parfaitement équilibré sans cesse relancé.
Or, dès le premier récitatif, "Comfort ye my people", cette souplesse tend à s’atténuer sensiblement, pour s’enchaîner à un air, quasi d’une seule traite. La tendance est encore plus nette dans la deuxième partie, très riche en chœurs, qui souffre cruellement d’une battue de machine à écrire.
Dommage, très dommage, car les interprètes, à commencer par les excellents sopranistes de Cambridge, défendent cette œuvre avec une solide technique et surtout beaucoup de cœur.


Lynne Dawson.Côté solistes, la soprano Lynne Dawson nous offre une performance radieuse, naturelle et classieuse à la fois. S’il vaut mieux fermer les yeux devant le look plutôt daté et presque risible de l’alto Hillary Summers, on appréciera la profondeur de son timbre lunaire, diaphane et mystérieux. Le ténor John Mark Ainsley s’en tire plutôt bien, lui aussi, côté timbre malgré une certaine retenue dans l’expression, à l’unisson de la basse Alastair Miles, au vibrato parfois trop présent, mais solide de bout en bout.

Comparée à La Passion selon Saint-Jean et La Passion selon Saint-Mathieu parues chez le même éditeur, la réalisation se montre toujours "so british". Les moyens sont importants avec une caméra sur grue et des plans de coupe sur des manuscrits et des tableaux, mais le montage se montre par trop classique : plan élargi à la fin des grands chœurs, solistes coincés sur un côté de l’orchestre qui ne peuvent pas bouger… Cela nous pousserait presque à privilégier la version CD-Audio de ce concert proposée dans le même coffret.

 

Stephen Cleobury en 1993.

 

Au final, à l’intérieur d’une discographie pléthorique, cette version tient très honorablement sa place, grâce, à l’évidence, à ses sopranos enfants qui apportent aux chœurs haendeliens une grâce, une candeur, mais aussi une virtuosité rafraîchissante. Ils démontrent qu’avec une bonne technique et une véritable "animation" des chanteurs, le pari de versions crédibles, justes et dramatiques des grands oratorios de l’ère baroque est tout à fait tenable. C’était en 1993.
À quand une grande version contemporaine ?

 

 

Retrouvez la biographie de Handel sur le site de notre partenaire Symphozik.info.

 

Jérémie Noyer

Suppléments du DVD

Aucune.

Bande-annonce du DVD

Critique Images et Son du DVD

Images

La définition se montre assez précise dans les plans rapprochés mais nettement insuffisante dans les ensembles. Quelques soubresauts épars sont également à regretter. En revanche, la colorimétrie est chaleureuse et le mariage de l'éclairage électrique et de la lumière des bougies diffuse un ensemble du meilleur effet. En outre, les contrastes sont naturels et plaisants.

Son

En stéréo, la prise de son très proche des chanteurs favorise les angles supérieurs de la partition mais rend les voix de ténors et de basses du chœur assez lourdaudes, créant un déséquilibre inconfortable entre des sopranistes excellents et des graves qui tendent à ralentir l’ensemble.
La piste 5.1 DD, bien qu'absolument inutile au côté d'un encodage DTS, corrige nettement ce défaut mais, à l’inverse lisse et adoucit tellement l’ensemble qu’il perd toute saveur.
On privilégiera donc sans hésiter la piste 5.1 DTS mi-débit pour son équilibre et, notamment, le soyeux des timbres de cordes dans le respect de l’acoustique générale. Seule limite de cette option audio, la perception difficile des hautbois, dont le timbre ne parvient que discrètement à se fondre dans celui des cordes.

Note technique : 7/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Mots-clés

Alastair Miles

Index des mots-clés

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.