Blu-ray Jaquette de : Bach : Messe en si BWV 232 (Leipzig 2013)

Distribution

Interprètes
  • Reglint Bühler
    Soprano
  • Susanne Krumbiegel
    Mezzo-soprano
  • Susanne Langner
    Alto
  • Martin Lattke
    Tenor
  • Markus Flaig
    Bass
  • Tomanerchor Leipzig
Orchestre
Freiburger Barockorchester
Chef d'orchestre
Georg Christoph Biller
Réalisation
Ute Feudel
Origine
St. Thomas Church, Leipzig
Année
2013

Informations techniques

Durée
114'
Nombre de disques
1
Zone/Région
Région ALL
Éditeur
Accentus Music
Distributeur
Harmonia Mundi
Date de sortie
25/03/2014

Vidéo

Couleurs/N&B
Couleurs
Format images
1.78
Codec/Standard vidéo
AVC
Résolution vidéo
1080i

Audio

Version(s) sonore(s)
5.1 DTS HD Master Audio
Stéréo PCM
Sous-titres
•  Anglais
•  Coréens
•  Latin

Bach : Messe en si BWV 232 (Leipzig 2013) Blu-ray

Note générale : 8/10

Johann Sebastian Bach

Concert


Chaque année, Leipzig est le théâtre du Festival Bach mettant tout naturellement à l’honneur la musique du Kantor de Saint Thomas, sous la houlette de son successeur actuel, Georg Christophe Biller. En 2013, son interprétation de la Messe en si mineur regroupait non seulement son ensemble de petits chanteurs, le Thomanerchor, mais également l’excellent Freiburger Barockorchester, dans un programme capté par le label Accentus Music, lui-même basé à Leipzig. Reglint Buhler, Susanne Krumbiegel, Susanne Langner, Martin Lattke et Markus Flaig chantaient les parties solistes en ce 23 juin. Ce concert est disponible en Blu-ray et DVD.

 

L'église Saint Thomas de Leipzig accueille la <i>Messe en si mineur</i> de Bach le 23 juin 2013.

 

L’émotion est palpable, la Messe en si va résonner dans l’église-même de Bach.

Certes, il faut mettre de côté pour un instant le fait que l’église du Kantor a été considérablement remodelée au XIXe siècle et a perdu notamment tous ses attributs baroques.

Il faut aussi oblitérer pour un temps le fait que la Messe en si (en tout cas la Missa, datant de 1733) a été composée par Bach pour fuir Leipzig et tenter de s’éloigner du radicalisme luthérien qui régnait là dans les années 1730 pour mieux rejoindre des communautés plus ouvertes théologiquement comme celles, catholique et protestante à la fois, de la cour de Dresde.

Mais qu’importe, l’orgue de Bach construit pour le 250e anniversaire de la mort du compositeur, est bien là pour donner l’illusion que nous sommes au temps du Kantor, tout comme les musiciens, logés comme autrefois pour l’occasion, c’est-à-dire dans la tribune du grand orgue. Cela ne sert pas à grand-chose, en particulier pour le public qui tourne le dos à la tribune, sinon de permettre d’exciter notre imagination et de mettre en place une certaine forme de nostalgie doucereuse à laquelle on s’abandonne finalement malgré soi.

 

Le spectateur de la captation est bien mieux installé que celui assis dans l'église Saint Thomas, dos aux interprètes…

 

Georg Christoph Biller.
Le moment est aussi important puisque c’est la première fois que l’actuel Kantor de Saint Thomas, le Dr. Georg Christoph Biller, enregistre avec un ensemble baroque. Certes, depuis son arrivée, les instruments d’époque et autres performances historiques ont fait tout doucement leur entrée dans le monde par nature conservatrice de la Bach Archiv, organisatrice du Festival Bach, mais jamais totalement dans une production de cette nature…


Georg Christoph Biller a réalisé de nombreux enregistrements avec les Thomaner, dignes héritiers de la manécanterie leipzigeoise remontant encore par-delà Bach, mais à chaque fois en faisant appel à l’orchestre du Gewandhaus, à la tradition explicitement romantique. En faisant appel à une phalange baroque le chef garantit ici une grammaire idoine.

 

 

 

Jeunes choristes du Thomanerchor Leipzig.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Freiburger Barockorchester et le Thomanerchor Leipzig rassemblés le 23 juin 2013 pour la <i>Messe en si mineur</i> de Bach.

 

De fait, ce qui saute aux oreilles, c’est l’adéquation miraculeuse entre les voix d’enfants et le timbre des instruments baroques, notamment dans les moments avec instruments colla parte*. La suite idéale serait que Leipzig se dote d’un ensemble à demeure pour participer aux Festivals Bach, à l’instar du Thomaner ou du Gewandhaus.

Ce qui frappe également dans cette version, c’est la fraîcheur de ces voix, et en particulier celles des pupitres de basses et de ténors. Il faut dire que les voix graves sont souvent tenues par des hommes mûrs, alors qu'ici, la jeunesse se ressent également dans ces pupitres, et ce sans jamais rogner sur la qualité : belle articulation, même si le phrasé est souvent très détaché, sans doute en raison de l’acoustique de l’église, virtuosité impressionnante sur des tempi souvent allants, justesse plus qu’honorable et implication impressionnante.
Colla parte : l'accompagnement par les instruments est identique à la voix.

 

La basse Markus Flaig.La soprano Reglint Buhler et le ténor Martin Lattke.

 

Implication aussi du côté des solistes, sans emphase, mais avec un bel esprit d’équipe, que l’on ressent notamment dans l’"Et in unum Dominum" où soprano et alto fusionnent délicatement pour mieux incarner l’union hypostatique propre à la nature de la deuxième personne de la Trinité.

 

Georg Christoph Biller et Petra Müllejans dans la <i>Messe en si mineur</i> de Bach à Saint Thomas de Leipzig.

 

À l’éloquence, Georg Christoph Biller préfère l’émotion avec une vision plutôt large de la partition, qui ne s’attarde pas sur des détails de figuralisme, sans doute encore une scorie de l’héritage romantique de l’institution. On ressent bien une vision d’ensemble, un peu lisse, mais jamais neutre. De fait, si cette interprétation n’est certes pas la plus mémorable, elle emporte néanmoins les cœurs dans cette authentique célébration de l’opus summum du Kantor ici restitué dans des conditions tout à fait louables.

 

Lire la critique du DVD Messe en si mineur de Bach par le Thomanerchor

 

 

Retrouvez la biographie de Johann Sebastian Bach sur le site de notre partenaire Symphozik.info

Jean-Claude Lanot

Suppléments du Blu-ray

En HD et stéréo PCM :

- Quatre bandes-annonces.

Bande-annonce du Blu-ray

Critique Images et Son du Blu-ray

Images

Ce master Haute Définition délivre de bons contrastes et une colorimétrie agréable. Les contours sont finement sculptés et les éclairages gérés au mieux. Musiciens et chanteurs étant installés sur la tribune, la profondeur de champ est assez limitée, en raison de l’utilisation de téléobjectifs, mais la variation des plans, fort bien maîtrisée, apporte un certain rythme au montage.

Son

Le mixage stéréo, brillant, riche en basses et parfaitement séparé, bénéficie en outre d'une dynamique très confortable. Les différentes masses sonores en présence se partagent la scène avant de façon cohérente, mais on regrettera la présence trop floue du Thomanerchor. Les solistes ressortent un peu mieux mais la projection est assez timide. Ceci étant, l'ensemble convainc globalement.

La piste 5.1 apporte plus de richesse aux graves par l'intégration du caisson de basses et donne plus d'ampleur au rendu général par le signal très bien calibré adressé aux enceintes arrière. Les voix solistes ressortent davantage et l'orchestre gagne en profondeur. Le Thomanerchor est un peu mieux valorisé mais reste malgré tout peu défini. Ce mixage multicanal est cependant bien plus recommandable que la stéréo dans la mesure où l'implication du spectateur est bien mieux sollicitée.

Note technique : 8/10

Acheter ce titre

Tutti-magazine.fr est un site gratuit. Vous pouvez lui apporter votre soutien en commandant dans la Boutique Amazon les titres présentés aux mêmes prix et conditions de livraison que sur Amazon.fr

Mots-clés

Bach : Messe en si mineur
Freiburger Barockorchester
Georg Christoph Biller
Johann Sebastian Bach
Markus Flaig
Martin Lattke
Reglint Buhler
Susanne Krumbiegel
Susanne Langner
Thomanerchor Leipzig

Index des mots-clés

Les derniers tests

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Imprimer cette page

Imprimer

Peuvent également vous intéresser

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.