Vous recherchez un thème ou un artiste particulier : pensez à utiliser la Recherche Avancée Rechercher avancée

Marcelo Amaral

Dans les articles

Interview de Carolina Ullrich, soprano Interview de Carolina Ullrich, soprano 10/10/2014

Il fallait se trouver à l'Amphithéâtre Bastille le 2 octobre dernier pour apprécier la merveilleuse voix de Carolina Ullrich. Déjà présente sur la même scène en 2013 pour un récital Schubert, elle enchantait à nouveau un public sous le charme de son timbre de lumière et de son intelligence du texte au moyen d'un programme de musique espagnole dans lequel s'était glissé le rare et si poétique cycle de Fauré La Chanson d'Ève. Encore une idée lumineuse de Christophe Ghristi, responsable de la programmation des irremplaçables "Convergences" de l'Opéra national de Paris. La veille de ce récital accompagné au piano par l'excellent Marcelo Amaral, nous rencontrions la jeune soprano au cours d'un entretien placé sous le signe de ce charme qui émane de la jeune chanteuse sur scène… Carolina Ullrich sera à nouveau à l'affiche de l'Amphithéâtre Bastille le 31 octobre, et prochainement en concert avec l'Orchestre National de France au Théâtre des Champs-Élysées.

Interview de Marcelo Amaral, pianiste Interview de Marcelo Amaral, pianiste 17/05/2014

Le pianiste Marcelo Amaral s'est très tôt intéressé à l'accompagnement des chanteurs. Partenaire de Janina Baechle, Juliane Banse, Melanie Diener, Birgid Steinberger, Christoph Pohl et Olaf Bär, il accompagne régulièrement la soprano allemande Carolina Ullrich. Tous deux ont enregistré un premier disque, "Emoción", témoignage de leur parfaite cohésion musicale et stylistique. Nous avons rencontré Marcelo Amaral le 25 octobre 2013, alors qu'il commençait à travailler avec le ténor Jean-François Borras pour son premier récital. Il revient à Paris, à l'Amphithéâtre Bastille le 24 mai 2014 et accompagnera Birgid Steinberger et Roman Trekel dans le Spanisches Liederbuch d'Hugo Wolf. Un rendez-vous à ne pas manquer, tant ces chants espagnols sont rarissimes au concert…  

Interview de Janina Baechle, mezzo-soprano Interview de Janina Baechle, mezzo-soprano 08/04/2014

Il faut entendre Janina Baechle dans le rôle de Brangäne chanter depuis un balcon de l'Opéra Bastille "Eisam wachend in der Nacht", ou sa Maria Aegyptiaca dans la Symphonie No. 8 de Mahler enregistrée sous la direction de Jonathan Nott, pour comprendre ce qu'est l'art de la nuance et des couleurs, et comment peuvent se conjuguer la délicatesse des attaques et une voix de mezzo-soprano large et puissante… Nous rencontrons Janina Baechle entre deux répétitions de Tristan et Isolde. Un retour chargé d'émotion sur la scène parisienne qui l'a accueillie en 2011 pour la création du rôle-titre de l'opéra de Bruno Mantovani Akhmatova. La carrière de la mezzo-soprano se construit désormais entre Allemagne et France au travers des grands rôles wagnériens et de plusieurs incursions remarquées dans d'autres axes lyriques. Janina Baechle affectionne par ailleurs particulièrement la musique de Mahler et défend avec conviction la forme du récital. Échange à bâtons rompus avec une artiste généreuse et sincère…    

Index des mots-clés

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.