Technique Audio Vidéo

Musique classique et multicanal

DTS-HD Master Audio, Dolby TrueHD et autres PCM multicanal ont de quoi effrayer les familiers de la simple stéréo. Pourtant, contrairement aux idées reçues, les formats multicanaux et les nouvelles normes de son Haute Définition sont loin de représenter l'ennemi n° 1 de la reproduction audiophile de la musique classique que nous aimons. Ils permettent même une reproduction qui pointe vers des sommets jamais atteints en matière de fidélité musicale…

 

 

Configuration 5.1 type.

Cinéma vs. concerts et opéras

Essayons de comprendre cet argument qui tend à réserver le son multicanal aux seuls films.
Il s'appuie sans aucun doute sur quelque démonstration tonitruante de blockbuster américain savamment mixé pour impressionner par sa puissance et ses graves vrombissants. Reconnaissons que, dans l'esprit de beaucoup, les qualités sonores du cinéma à domicile - Home Cinema - se reconnaissent à l'aune du potentiel de décibels, et à cette capacité à faire vibrer les murs… Mais c'est alors cantonner le Cinéma tout entier à un seul genre : le cinéma d'action.
En effet, l'expérience d'un film intimiste reproduit chez soi sur un système à plusieurs enceintes s'avère toute autre.
Les qualités diffusées par le bruyant système évoqué plus haut deviennent alors finesse de reproduction, frémissements à peine perceptibles, intelligibilité des dialogues, qualité musicale du rendu de la bande sonore orchestrale ; nous sommes bien loin des exigences précédentes et nous nous approchons des qualités nécessaires à une reproduction de musique classique digne de ce nom.
Là où le multicanal pétaradant cherchait à diffuser les impacts sonores avec précision sur toutes les enceintes installées dans la pièce, le mixage classique va se servir de ce même système pour apporter à l'auditeur une fidélité de reproduction qui surpasse la simple et pourtant parfois superbe stéréo.

 

La salle de l'Opéra de Nancy.

Musique classique en multicanal

Nul effet, dans ce contexte, sauf si tel est le très rare désir de l'ingénieur du son, mais plutôt une reproduction de l'acoustique si spécifique de la salle qui a accueilli la captation.
Si certains mixages en multicanal peuvent être réalisés après captation en stéréo, il est bien plus courant que l'enregistrement sonore classique se fasse directement en multicanal dans le lieu même de la représentation. Divers micros habilement disséminés dans la salle permettront plus tard une restitution de qualité au plus proche de l'ambiance de cette salle, au plus proche de sa signature sonore.
Voilà un paramètre important pour une voix ; il ne l'est pas moins pour un lieu…
Ainsi, la plupart du temps, les enceintes placées chez soi à l'arrière (les surround) se montreront discrètes bien que participant avec efficacité à la recréation de l'ambiance enregistrée. Car contrairement à ce que l’on pourrait croire, dans la plupart des mixages, les effets placés délibérément dans les enceintes surround ne s’entendent pas directement, sauf à être placé trop près d’une de ces enceintes, ce que nous déconseillons de faire. Leur rôle est en effet de nourrir l’oreille d’informations sur l’acoustique du local d’enregistrement et d'augmenter ainsi la précision de la perception spatiale, et notamment celle de la scène frontale.

La salle de la Royal Opera House de Londres.
Sur le plan acoustique, une salle de concert diffère toujours d'une autre. L'atmosphère sonore qu'engendrent le lieu, l'architecture, la décoration, les fauteuils ou le public est indissociable de la façon dont nous entendons.
Or le multicanal sait rendre ces subtilités bien mieux que la stéréo. Du reste, imagineriez-vous être un moment auditeur d'un son limité au champ frontal lorsque vous assistez à un concert ?

Un bon mixage multicanal permet en outre une plus grande intelligibilité de la voix chantée et se rapproche de la sensation auditive éprouvée dans le cadre du direct.
Quant au caisson de graves, le "boum-boum" du cinéma d'action, il soulignera dans notre domaine certaines fréquences grâce à son expertise à les reproduire. Avez-vous déjà éprouvé ce grave profond émis par une contrebasse, ou l'impact nerveux et contrôlé d'un coup de timbale ?
Le caisson de basse sait rendre cela et se fondre dans l'environnement avec un naturel confondant.
Mais son rôle est pluriel. Il permet également de suppléer à l’incapacité de petites enceintes à descendre dans le grave en reproduisant les sons qu'elles ne peuvent décemment reproduire.

 



Alors, en quoi le multicanal serait-il l'ennemi de la reproduction de musique classique ?
L'expérience qui consiste à naviguer entre stéréo et son multicanal en regardant un DVD d'opéra est édifiante. Quelles que soient les qualités intrinsèques de la stéréo, la piste multicanale, avec un bon système aux enceintes bien positionnées, paraîtra très souvent plus naturelle, plus détaillée, plus proche de ce que nous recherchons dans la reproduction sonore…

"Mes enceintes stéréo sont excellentes… Jamais je n'en changerai !"B&W CM9

Et vous avez raison : la reproduction stéréo sera toujours essentielle. La qualité de vos enceintes, souvent acquises au prix de longues économies, ne saurait être remise en question par un quelconque système à plusieurs enceintes.
Mais pourquoi ne pas ajouter des haut-parleurs à ces enceintes stéréo que vous affectionnez tant ? Beaucoup d’amplificateurs Home Cinéma permettent de s’intégrer harmonieusement à toute configuration d'enceintes stéréo, sans toucher à ces dernières. Vous pouvez dès lors continuer à en profiter dans le cadre de vos écoutes en stéréo sans rien changer à vos habitudes, et ainsi évoluer à votre rythme.

Avec un simple caisson de basses ajouté à votre système Hi-Fi, vous obtiendrez une définition supplémentaire qui enrichira vos écoutes en stéréo. Vos chères enceintes n'en sonneront que mieux.

Puis, un jour, vous voudrez peut-être ajouter une voie centrale, puis 2 petites enceintes de chaque côté de votre position d'écoute. Vous serez alors passé au 5.1 et reverrez avec un plaisir évident tous ces DVD ou Blu-ray que vous aviez découverts en stéréo, comme vous réécouterez avec une impression de nouveauté vos SACD dont la couche multicanale ne vous était d'aucune utilité lorsque vous les aviez acquis…

Philippe Banel

Imprimer cette page

Imprimer

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer

Tutti Ovation
Wozzeck mis en scène par Andreas Homoki - Tutti Ovation
Saul mis en scène par Barrie Kosky à Glyndebourne, Tutti Ovation
Adam's Passion d'Arvo Pärt mis en scène par Robert Wilson - Tutti Ovation
L'Elixir d'amour - Baden-Baden 2012 - Tutti Ovation
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg - Salzbourg 2013 - Tutti Ovation

Se connecter

S'identifier

 

Mot de passe oublié ?

 

Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous

Fermer

logoCe texte est la propriété de Tutti Magazine. Toute reproduction en tout ou partie est interdite quel que soit le support sans autorisation écrite de Tutti Magazine. Article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle.